Mon compte Devenir membre Newsletters

Carte essence : un vrai atout pour la gestion de flotte automobile

Publié le par

Hugues Chabrol, responsable relations utilisateurs SFR et coprésident de l'Agora des responsables de flottes automobiles (ARFA), expose les bénéfices qu'un gestionnaire de flotte peut retirer d'une carte essence au quotidien.

Quels sont les principaux atouts de la carte essence pour le gestionnaire de flotte ?

Hugues Chabrol : Le principal intérêt de recourir à la carte essence réside en la disparition des notes de frais. Non seulement les collaborateurs n'ont plus à avancer les frais mais, en outre, ils n'ont plus de justificatifs à fournir. Le bénéfice est immédiat. D'autres avantages découlent de la carte essence : elle permet de savoir avec exactitude ce qui a été consommé par l'utilisateur. Essence, parking, lavage, la carte essence offre une traçabilité très détaillée. De plus, elle rend possible des remontées kilométriques, indispensables pour s'assurer que l'utilisation du véhicule est " normale "... Il est, bien sûr, possible d'obtenir les mêmes remontées avec des dispositifs comme des modules GPS, mais cela contraint à des modifications techniques sur le véhicule, alors que la carte essence est tout aussi précise et plus simple à déployer.


La carte essence permet-elle de réaliser des économies sur le prix des carburants ?

H.C. : Il est très difficile de négocier les prix des carburants. Concrètement, selon les prestataires, il existe deux modes de facturation. Certains se fondent sur ce que l'on appelle le " prix baril " et calculent une moyenne du prix au litre pratiqué y compris sur les autoroutes, tandis que d'autres prennent systématiquement le prix au litre le moins cher. Mais dans tous les cas, je n'ai jamais constaté un rabais significatif sur le prix au litre. Cependant, les gains liés à la carte essence vont au-delà de cette seule considération : la disparition des coûts cachés, liés à la gestion des notes de frais par exemple, constitue déjà un gain important...


Quels sont les principaux critères à étudier pour choisir un prestataire plutôt qu'un autre ?

H.C. : Il est essentiel d'analyser le détail des offres. Le mode de facturation du carburant évoqué précédemment est important, mais le maillage du réseau de distribution l'est également. Il faut, par ailleurs, discuter des réseaux vers lesquels s'orienter avec les utilisateurs. Certains réseaux ont des programmes de fidélisation très efficaces, mais ils ne sont pas toujours les plus intéressants pour l'entreprise sur le plan des tarifs.


L'arrivée de la grande distribution sur le marché de la carte essence a-t-elle un impact sur les prix du carburant ?

H.C. : Honnêtement, je ne pense pas que cela ait un véritable impact sur le prix des carburants. Par ailleurs, en région parisienne, les réseaux de la grande distribution ne sont pas forcément très adaptés. En revanche, pour des entreprises qui rayonnent principalement en province, les cartes essence de la grande distribution sont une alternative intéressante mais, une fois encore, la notion de maillage est déterminante. Il est également possible d'envisager une stratégie " multicarte " essence pour disposer des meilleurs tarifs en fonction des usages de la flotte. Mais il faut rester prudent car multiplier les cartes peut conduire à des frais de gestion aussi élevés que lorsque vous étiez en note de frais... Trouver le bon équilibre est essentiel, mais ce n'est pas si simple !