Mon compte Devenir membre Newsletters

Une nouvelle vie loin des décharges pour les smartphones avec Fonebank

Publié le par

A l'ère des technologies virtuelles, les téléphones portables sont renouvelés tous les 18 mois. Depuis deux ans, Fonebank propose la revente d'appareils "démodés" en France.

la Grande-Bretagne et l'Espagne sont actuellement leaders sur le marché de rachat de téléphones mobiles

la Grande-Bretagne et l'Espagne sont actuellement leaders sur le marché de rachat de téléphones mobiles

En 2010, selon l’institut d’études marketing allemand GfK (Gesellschaft für Konsumforschung), 24,7 millions de téléphones portables ont été vendus en France (soit une augmentation de 4,7 % par rapport à 2009), dont 7,7 millions de smartphones. Pour revendre les appareils étiquetés obsolètes ou démodés, le groupe Fonebank/CMR (Corporate Mobile Recycling) développe, depuis deux ans, une solution en France.

Revente des GSM sur les marchés émergents

Rentable, éthique et citoyenne, salutaire à la fois pour l’environnement et le portefeuille des utilisateurs, la démarche fonctionne sur un principe très simple : Fonebank rachète aux propriétaires leur ancien GSM, puis les revend sur les marchés des pays émergents.
Le “bon vieux portable” trouve une seconde jeunesse et démarre une nouvelle vie loin des décharges sauvages.
Lorsque le reconditionnement n’est pas possible, les appareils sont recyclés selon les normes de la Directive européenne relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). Et ça marche. Novateur, mais en accord avec l’air du temps, le concept séduit. En 2010, le groupe Fonebank (présent en Grande Bretagne, Allemagne, Espagne, France, Irlande et bientôt en Australie et en Suède) a ainsi racheté 973 168 portables, soit une moyenne de 81 000 unités par mois, pour un chiffre d’affaires de 24 160.000€.
Pour l’exercice 2011, le groupe escompte une progression de 30 %, l’objectif étant d’atteindre les 1 300 000 portables rachetés, soit 105 000 par mois. Créé fin 2002, le groupe Fonebank/CMR emploie aujourd’hui 65 salariés.

Perspectives de développement prometteuses pour le groupe Fonebank

Sur un marché global qui en est encore à ses balbutiements, les perspectives de développement pour le groupe Fonebank sont prometteuses. En effet, tout le monde est aujourd’hui concerné par les problématiques écologiques ; c’est toute la population – industriels et consommateurs, particuliers, entreprises et associations – qui est massivement sensibilisée aux questions environnementales et s’intéresse au recyclage. En Europe, la configuration démographique est très similaire entre l’Allemagne, la France, l’Espagne et la Grande-Bretagne, avec une population nationale moyenne de 60 millions d’habitants. Si la Grande-Bretagne et l’Espagne sont actuellement leaders sur le marché de rachat de téléphones mobiles, la péninsule ibérique talonne le marché britannique (avec 125 000 portables rachetés dans les quatre premiers mois de 2011 et un prévisionnel de 375 000 portables rachetés d’ici la fin de l’année). Le même potentiel existe en France et Fonebank envisage une courbe de progression identique pour le marché national. 

Une plateforme de revente et une gamme de téléphones étendue

Le consommateur qui souhaite revendre son téléphone mobile dispose d’une plateforme internet pourvue d’une interface conviviale et simple d’utilisation : www.fonebank.fr. Il lui suffit de quelques clics pour créer son compte, expédier son appareil à Fonebank et recevoir son règlement. Les avantages de l’opération sont nombreux et incitateurs : paiement par chèque sous 24 heures après validation du téléphone, pas de photos à télécharger, ni d’enchère à suivre, prise en charge des frais d’envoi sous certaines conditions (Fonebank fournit au vendeur une étiquette Colissimo T prépayée à partir de quatre téléphones envoyés), prix garantis 30 jours, une fois la transaction enregistrée sur le site, service client réactif, efficace, accessible et sympathique, système de parrainage valable 90 jours (3 € crédités par transaction passée par un ou plusieurs filleuls).

Dernier atout et non le moindre : la gamme de téléphones portables rachetés est très étendue - Fonebank reprend aussi bien les très anciens portables que les smartphones dernière génération. Chaque internaute peut potentiellement devenir “agent” Fonebank. Quant aux collectivités comme les entreprises, magasins de téléphonie mobile, associations, écoles ou clubs, elles bénéficient d’une procédure simplifiée. Enfin, outre son esprit écolo, Fonebank joue la carte du mécénat solidaire puisque les internautes peuvent faire un don de soutien à la Fondation de France, collecter des fonds et contribuer à financer un projet caritatif, scolaire ou sportif. Une philosophie à découvrir sur www.fonebank.fr.