Mon compte Devenir membre Newsletters

Manutan soigne ses salariés à Gonesse

Publié le par

L'entreprise Manutan vient d'installer son nouveau centre européen à Gonesse dans le Val d'Oise. Pour soigner ses 600 collaborateurs, Manutan mise sur les services et des espaces de travail écologiques. L'entrepôt y bénéficie d'un aménagement spécifique au même titre que les bureaux. Visite guidée.

Manutan soigne ses salariés à Gonesse

© Pierre Perrin zoko productions

“Des Racines Et Des Ailes” : Dreda. Tel est le nom du nouveau centre européen de Manutan. Des racines pour le caractère familial de l’entreprise et des ailes pour l’avenir… C’est ce que la société B to B spécialisée dans la fourniture industrielle, l'outillage, le matériel de manutention et le mobilier de bureau pour professionnels veut offrir à ses employés avec ses nouveaux locaux. Manutan a porté son choix sur la ZAC du Parc des Tulipes, à Gonesse (Val d’Oise, 95).

Une implantation historique à Gonesse

Situé à deux pas de l’aéroport du Bourget, dans une zone en plein développement, ce site a été sélectionné en raison de sa localisation stratégique au cœur d’une zone d’activités pour la livraison de ses marchandises, mais également par souci de « préserver l’emploi du bassin local », précise Sophie Adjiage, responsable des services généraux chez Manutan. En effet, le groupe est implanté historiquement à Gonesse depuis la fin des années soixante. Le site, qui s’étend sur 13,5 hectares, regroupe actuellement 600 collaborateurs. Ces derniers étaient répartis précédemment sur quatre implantations différentes, soit deux à Gonesse pour les collaborateurs de Manutan France et deux à Paris pour Manutan International et une filiale du groupe, Ipsopresto. Le nouveau centre comprend un bâtiment tertiaire, un centre logistique de 41 000 m² et une réserve foncière de 15 000 m² .

Un site feng shui

Des ergonomes ont travaillé sur le projet d’aménagement des lieux. Un relais a été désigné au sein de l’entreprise pour continuer à travailler sur l’ergonomie des postes de travail. Un géobiologue et un spécialiste du feng shui ont même été consultés pour donner leur avis sur le projet. La construction des locaux a dû respecter de nombreuses contraintes, en raison de la proximité de l’aéroport. La hauteur des bâtiments, l’assortiment de plantes pour ne pas attirer les insectes ou les oiseaux qui peuvent provoquer des accidents avec les avions, tout est soumis à réglementation.

Côté développement durable, le site a obtenu la double certification HQE pour l’espace tertiaire et celui dédié à la logistique. Traitement naturel des eaux de pluie, détecteurs de présence, géothermie pour le chauffage et rafraîchissement de l’air ambiant sont autant de mesures mises en place dans une politique de développement durable. Enfin, un parc de véhicules électriques avec des bornes de recharge complète l’ensemble.

Rendez-vous dans la rubrique "Visite guidée" du numéro 153 d'avril de Décision Achats pour découvrir le reportage photo de la rédaction.