Mon compte Devenir membre Newsletters

Leroy Merlin s'offre une nouvelle plateforme logistique à Toulouse

Publié le par

Le spécialiste de la construction, du bricolage et du jardinage ouvre une nouvelle plateforme logistique toulousaine avec l'aide de Denjean Logistique. Après trois mois d'exploitation, Leroy Merlin dresse un bilan positif.

Leroy Merlin s'offre une nouvelle plateforme logistique à Toulouse

Entreprise du groupe Adeo, la société Leroy Merlin est aujourd'hui en France l'enseigne leader sur le marché de l'amélioration de l'habitat et du cadre de vie. Elle emploie 20 000 collaborateurs dans 117 magasins et réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires annuel de plus de 5,49 Mds € (CA 2012). Elle vient d'ouvrir une nouvelle plateforme logistique à Toulouse en s'appuyant sur le savoir-faire de Denjean Logistique, l'un des principaux acteurs logistiques du Sud-Ouest.

Un entrepôt régional de 20 000 m2

A partir de ce nouvel entrepôt régional de 20 000 m2 situé à Mazères, au sud de Toulouse, Denjean Logistique assure l'approvisionnement d'une vingtaine de magasins Leroy Merlin, de Bordeaux à Perpignan. En moins de trois mois, Denjean Logistique a mené à bien le lancement de la plateforme. Le logisticien a recruté et formé plus de 40 nouveaux collaborateurs. Tous les processus ont été adaptés aux spécificités du métier du bricolage, en s'appuyant sur le WMS déjà utilisé par Leroy Merlin : Warehouse Management de Manhattan Associates.

Une montée en charge très rapide

" Face à des délais extrêmement courts, Denjean Logistique a fait preuve d'une très bonne anticipation des ressources.Tout au long du projet, une collaboration fructueuse s'est instaurée avec nos équipes logistiques. La qualité a été au rendez-vous et nos magasins sont aujourd'hui sereins. ", témoigne Pierre-Marie Chevalier, directeur des opérations logistiques de Leroy Merlin. " Notre exigence pour ce projet était très forte : nous recherchions un partenaire capable de garantir un démarrage et une montée en charge très rapides (en particulier les flux cross dock), tout en répondant aux enjeux de flexibilité propres à notre métier.", déclare Pierre-Marie Chevalier.