Mon compte Devenir membre Newsletters

Le pilotage du facility manager, clé du succès de la performance énergétique

Publié le par

Face au coût que représente l'immobilier pour les entreprises, un pilotage efficace de la prestation de facility management peut être source d'économies. Au travers de sa première commission immobilière organisée le 18 janvier, Electronic Business Group apporte des pistes de réflexions sur ce sujet.

Le pilotage du facility manager, clé du succès de la performance énergétique

Fort de son réseau de 19 commissions liées à des fonctions comme le marketing, les achats ou les ressources humaines, l'EBG (Electronic Business Group) a lancé le vendredi 18 janvier dernier, sa première commission immobilière. L'association a réuni des directeurs immobiliers de divers horizons de grands noms d’entreprises tels que IBM (partenaire de la conférence), BNP Paribas ou Lagardère.

Quand performance énergétique rime avec sources d'économies

Comment mesurer au mieux la performance énergétique ? De nombreux outils de mesure existent pour qualifier la performance réelle et perçue. Nicolas Cugier, responsable des services généraux chez Thalès pointe du doigt la difficulté et la pertinence d’une telle mesure dans un contexte de process industriel comme chez Thalès. "Il faut avant tout avoir une approche de l’écosystème du problème. Et donc mettre dans la boucle les fournisseurs d’énergie afin de mieux pouvoir négocier les prix".

Optimiser sa performance énergétique revient à agir aux racines de la dépense d’énergie et donc s’attaquer à son contrat de maintenance et d’exploitation. Aujourd’hui, la réversibilité de son contrat auprès de son facility manager ne fait plus débat. De nombreuses entreprises comme IBM ou BNP Paribas ont externalisé depuis des années leur contrats de FM et ne souhaitent pas revenir en arrière.

Bien gérer son changement de prestataire FM

Le problème réside plutôt dans le changement de prestataire. Soit la question de transférabilité de la gestion de son bâtiment d’un prestataire à un autre. Pour Serge Delon de Lagardère, la pertinence n’est pas dans la négociation mais dans la manière de piloter la prestation. "Il faut passer du mode acheteur au pilotage de la prestation". Pour Arnaud de Lamezan, directeur achats de Lagardère Active "trop d’entreprises se débarrassent de leurs prestations de FM en les externalisant. Ils en oublient de conserver le pilotage". Une préparation du pilotage de la prestation qui doit être pensé bien en amont, soit dès la rédaction du cahier des charges. A bon entendeur...