Mon compte Devenir membre Newsletters

Le don en nature, une autre façon de soutenir le secteur protégé

Publié le par

Face au gaspillage des produits invendus, l'Agence du don en nature (ADN) lance la première semaine du don en nature du 25 au 29 mars 2013. Le but ? Sensibiliser les entreprises au don de leurs produits neufs invendus.

Le don en nature, une autre façon de soutenir le secteur protégé

Chaque année en France 400 millions d’euros de produits neufs non-alimentaires sont invendus et détruits, alors qu’il y a plus de 8,6 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté (Insee 2010). Des chiffres inquiétants.

Face à ce constat de gaspillage, l’Agence du Don en Nature (ADN) lance la première semaine du don en nature du 25 au 29 mars 2013. Le but? Sensibiliser les entreprises au don de leurs produits neuf invendus.

Tout au long de la semaine des actions seront organisées (conférence, opérations spéciales, etc). De grands noms comme le groupe Carrefour, Seb, Coca-Cola France, Procter&Gamble France, August&Debouzy Avocats, soit près de 80 sociétés s'engagent aux côtés de l'ADN.

Fondée en 2009, l’ADN est une passerelle entre le monde lucratif et non-lucratif. L'agence collecte les invendus non-alimentaires, les stocke, et les redonne à son réseau de 350 associations de lutte contre l’exclusion qui accompagnent près de 500.000 personnes démunies en France.

Depuis 2009, ADN a déjà redonné plus de 22M€ de produits neufs, et se mobilise pour atteindre son objectif 2015 de 100M€ de produits neufs redonnés.