Mon compte Devenir membre Newsletters

Le coût total du poste de travail baisse encore en 2010

Publié le par

L'Arseg publie l'édition 2011 des indicateurs de l'environnement de travail et annonce un coût total du poste de travail en baisse de 5%.

Le coût total du poste de travail est encore en baisse en 2010. Telle est une des conclusions mise en avant par l'Arseg (association des directeurs et responsables de l'environnement de travail) qui publie ses indicateurs de l'environnement de travail : les Buzzy Ratios*. Ces chiffres révèlent les tendances budgétaires 2010 des directions de services généraux d’une centaine d’entreprises en France.

Le coût total du poste de travail est encore en baisse. Si l'année dernière cette diminution était de l'ordre de 10 %, elle ne représente que 5 % en 2010. Les dépenses liées à cette baisse concernent l'immobilier et l'exploitation qui représentent respectivement 40 % et 12 % du coût total du poste de travail. Cette baisse s'explique notamment par la renégociation des baux pour la partie loyer mais également par la renégociation des contrats de Facility Management pour la partie exploitation.

Seul signe encourageant d'une reprise de l'activité dans les entreprises : le voyage d'affaires. Il représente désormais 20 % du coût total du poste de travail contre 18% en 2009.

Une surface du poste de travail de 21,1 m²

La surface du poste de travail est de l'ordre de 21,1 m², contre 23 m² en 2009. Cette tendance est confirmée selon l'Arseg par le chiffre des déménagements internes. Ainsi, 44 % des postes ont été déplacés en 2010. Désormais les entreprises rationalisent l'espace au maximum.

Autre chiffre, autre tendance, celle des nouveaux modes de travail. Le taux de postes de travail occupés ramené au nombre de postes de travail installés représente 88% sur l’exercice 2010. Cet indice traduit l’évolution des modes de travail : mobilité, travail à distances, desk sharing ou bureaux non attribués, augmentation des espaces collaboratifs… Malgré tout, la situation est encore très hétérogène selon les entreprises note l'Arseg.

Côté environnemental,le poste Energies représente aujourd’hui 21% du coût total d’exploitation. L’augmentation des coûts des énergies et les nouvelles obligations réglementaires ont incité les entreprises à optimiser leur consommation. Preuve en est : entre 2006 et 2010, l’Arseg observe une baisse moyenne annuelle de 5% de la consommation énergétique des entreprises.

*Le panel de l’étude couvre un ensemble de près de 106 278 postes installés représentant plus de 2 600 000 m2.