Mon compte Devenir membre Newsletters

L'efficacité énergétique d'un bâtiment est la meilleure arme pour réduire l'empreinte carbone

Publié le par

Les économies de coûts et les incitations gouvernementales sont les principaux facteurs qui contribuent à l'intérêt accru pour l'efficacité énergétique dans les bâtiments. Dixit Johnson Controls.

Les bâtiments durables gagnent du terrain en Europe avec 32 % des sondés ayant fait certifier au moins un bâtiment écologique.

Les bâtiments durables gagnent du terrain en Europe avec 32 % des sondés ayant fait certifier au moins un bâtiment écologique.

Johnson Controls a annoncé les résultats de l'enquête européenne Energy Efficiency Indicator (EEI) lors du deuxième forum annuel de l'efficacité énergétique. Organisé conjointement par Johnson Controls, la Fondation Prince Albert II de Monaco et The Climate Group les 10 et 11 mai derniers à Monaco, le forum avait pour thème “l'Efficacité énergétique : devenons éco-intelligents”. Le forum a abordé les leviers à actionner (politique, financement, technologies et communications) pour atteindre les objectifs européens concernant le climat et l'énergie. Les objectifs à atteindre incluent notamment une diminution de 20 % des émissions de gaz à effet de serre et une augmentation de 20 % des économies d'énergie d'ici 2020.

Économies de coûts et incitations gouvernementales : la carotte et le bâton

Il apparaît très clairement que les économies de coûts et les incitations gouvernementales sont les principaux facteurs qui contribuent à l'intérêt accru vis à vis de l'efficacité énergétique dans les bâtiments. Cette enquête, deuxième du nom, a été réalisée auprès de 857 dirigeants du secteur privé et public, responsables des décisions en matière énergétique pour les bâtiments non résidentiels de six économies des plus importantes d'Europe : le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, l'Espagne, la Pologne et l'Italie. « On assiste à un intérêt accru pour l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments pour atteindre les objectifs de développement durable. Nous savons que lorsque les entreprises ont accès à un financement externe et à une expertise technique, elles mettent en œuvre un plus grand nombre de mesures d'amélioration, réalisent davantage d'économies et des réductions d'énergie plus importantes », a déclaré Iain Campbell, vice-président et directeur général de Global Energy et WorkPlace Solutions de Johnson Controls. Les résultats mondiaux recueillis auprès de presque 4 000 personnes en Europe, Amérique du Nord, Chine et Inde seront annoncés le 16 juin au 22e forum annuel sur l'efficacité énergétique qui se tiendra à Washington DC.

Que dit l'étude ?

– Plus de 73 % des décideurs pensent que le prix de l'énergie va augmenter au cours des 12 prochains mois.

– Les personnes interrogées ont classé les économies d'énergie en première position des facteurs influençant les décisions en matière d'efficacité énergétique pour les années 2010 et 2011. Les subventions gouvernementales et des services publics sont passées de la sixième position (en 2010) à la deuxième position.

– Un nombre croissant de personnes interrogées (61 % contre 55 % en 2010) ont indiqué que la gestion de l'énergie était extrêmement ou très importante pour leur entreprise.

– Les bâtiments durables gagnent du terrain en Europe avec 32 % des sondés ayant fait certifier au moins un bâtiment écologique. 22 % ont intégré des éléments de construction écologique dans leurs bâtiments.

Les grands chantiers récurrents

Parmi les points sur lesquels reviennent régulièrement les personnes interrogées en matière de gisements d’amélioration, on peut citer notamment :
– Les améliorations du chauffage, de la ventilation, de la climatisation et/ou des commandes ;
– les améliorations de l'enveloppe des bâtiments, notamment le toit, l'isolation, les fenêtres, l'étanchéité et le calfeutrage ;
– le déploiement d’énergies renouvelables sur site ;
– les technologies dites de bâtiment intelligent qui optimisent la consommation d'énergie en temps réel.

À propos de Johnson Controls
Johnson Controls (142 000 salariés) est un leader industriel et technologique au service des consommateurs dans plus de 150 pays, spécialisé dans la création de produits, services et solutions pour optimiser la consommation énergétique et l’efficacité d’exploitation des bâtiments, des batteries automobiles au plomb et des batteries avancées pour les véhicules hybrides et électriques, ainsi que des systèmes intérieurs pour les automobiles.