Mon compte Devenir membre Newsletters

Intrum Justitia choisit DTZ pour sa recherche de nouveaux locaux

Publié le par

Intrum Justitia a emménagé sur le parc technologique de Saint-Priest (69). Après un appel d'offres, elle a retenu le prestataire DTZ pour l'aider à choisir ses nouveaux locaux.

Evelyne Grandjean, responsable achats d'Intrum.

Evelyne Grandjean, responsable achats d'Intrum.

Le 25 mai 2010, les 320 collaborateurs de la société Intrum Justitia, spécialisée dans les services de credit management et de rachats de créances, ont pris possession des 4200 m² de leurs nouveaux bureaux. Cet emménagement a été le fruit d’une collaboration d’Intrum Justitia et de DTZ, spécialisé dans le conseil en immobilier d’entreprise. «Ce fut un véritable partenariat», détaille Evelyne Grandjean, responsable achats d’Intrum.

Tout a commencé début septembre 2009 quand une équipe projet a été montée au sein d’Intrum afin de sélectionner le prestataire pour le déménagement des bureaux de l’entreprise. Cette équipe était composée de 4 membres: un membre du comité de direction, un chef projet, un responsable informatique et télécoms et le responsable achats. Préalablement au lancement de l’appel d’offres, le chef projet a réalisé l’analyse des lieux d’habitations des collaborateurs afin de définir un périmètre géographique pour la recherche des futurs locaux.

Une fois ce diagnostic établi, un appel d’offres a été lancé auprès de 6 prestataires immobiliers avec un cahier des charges bien précis. Tout d’abord, la zone géographique était limitée à Lyon Sud ou Est, lieu de résidence de près de 80 % des collaborateurs de l’entreprise. En termes de délais, la date limite de déménagement a été fixée à fin mai 2010. Ensuite, les locaux recherchés devaient être récents, avec la particularité de pouvoir répartir les collaborateurs sur 2 ou 3 étages maximum pour favoriser la communication entre les services. «Nous cherchions à améliorer les échanges entre les salariés car, auparavant, nous étions répartis sur  5 niveaux», explique Evelyne Grandjean, responsable achats. D’autres critères tels que des parkings, un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite, un environnement de travail agréable avec de la verdure ou encore des matériaux plus développement durable (bois…) ont été rajoutés à ce cahier des charges.

Au final, 4 prestataires ont été sélectionnés et sont venus présenter chacun à leur tour leur projet. À l’issue de ces présentations, c’est DTZ qui a remporté cet appel d’offres. Il a fait une sélection d’une dizaine d’immeubles que l’équipe projet a visité avant d’arrêter son choix. Le prestataire a accompagné Intrum jusqu’à la signature du bail des locaux et l’installation dans les bureaux. Pour les travaux ou l’installation électrique, Intrum a préféré lancer de nouveau un appel d’offres et sélectionner chaque corps de métier. En s’appuyant sur un architecte fournisseur, avec lequel Intrum a déjà collaboré, la société a réalisé un devis auprès de chaque prestataire. «Nous avons joué sur la concurrence et misé sur la confiance. Cela a parfaitement fonctionné», conclut la responsable achats.