Mon compte Devenir membre Newsletters

Donner une seconde vie à son mobilier de bureau avec Ecodesk

Publié le par

Avec sa solution Ecodesk lancée en avril, D-Max offre trois solutions pour gérer son mobilier encombrant lors d'un déménagement. Elle s'engage à vendre, donner ou démanteler le matériel de l'entreprise.

Donner une seconde vie à son mobilier de bureau avec Ecodesk

Que faire de son mobilier de bureau après un déménagement ? C'est pour répondre à cette question que D-Max, entreprise spécialisée dans les solutions de déménagement vient de lancer Ecodesk pour gérer ce mobilier encombrant.

D-Max s'engage à proposer des “pistes plus rentables pour le client et plus citoyennes et environnementales”. Pour cela, D-Max offre trois solutions : la vente, le don ou le démantèlement.

Première solution : la vente du mobilier. Une partie du matériel commercialisable sera vendue par D-Max à des “brokers”, en vente aux enchères ou en vente directe au profit du client. Une seconde option est celle du don. À cet effet, D-Max crée Freedesk : un service d’Ecodesk avec un site dédié au don de matériels aux associations, ONG, administrations et aux toutes jeunes entreprises.

Enfin, le démantèlement. Les déchets restants font l’objet d’un démantèlement final, d’un tri, d’un recyclage et d’une valorisation énergétique. D-Max promet d'assurer ses clients d’une prise en charge totale de toutes les opérations de l’avant à l’après déménagement.

L'entreprise travaille avec ses partenaires Silvera, fournisseur de mobilier de bureau design et l’association nationale des jeunes entrepreneurs.