Mon compte Devenir membre Newsletters

DCNS mise sur un restaurant collectif “vert”

Publié le par

A l'occasion de la Semaine du développement durable, le spécialiste du secteur naval de défense et MRS, son prestataire de restauration collective, ont conclu un partenariat écologique innovant.

Roselyne Bruguet, DCNS

Roselyne Bruguet, DCNS

Développer un système de management environnemental afin que ses fournisseurs soient conformes aux réglementations en vigueur et pro actifs en matière de protection de l'environnement : tel est le parti adopté par DCNS, spécialiste européen du secteur naval de défense, qui entame d’ailleurs son bilan carbone. «Par exemple, dans le cadre de la Semaine du développement durable, qui aura lieu du 1er au 7 avril, nous avons conclu avec MRS, le prestataire de restauration collective de notre site de Bagneux, un partenariat afin d’inscrire nos actions en faveur de l’environnement dans une démarche de progrès mutuel», explique Halinh Tran Brechot, conseillère environnement chez DCNS.

Un livret développement durable

« Dans le cadre de cet événement national, le projet proposé par DCNS en partenariat avec MRS se décline à travers diverses actions, rappelle Roselyne Bruguet conseillère Santé Sécurité DCNS - Centre de Bagneux. Tout d’abord, MRS fournit, depuis la fin mars, aux quelque 300 convives de notre restaurant collectif de Bagneux, un livret sur le développement durable présentant notamment l’impact écologique de chaque repas. Et pour pousser cette démarche plus loin encore, nous avons collé diverses affiches de sensibilisation sur les murs du restaurant.»

Plus encore, le client et le prestataire ont planché ensemble sur une charte écologique qui présente les bonnes pratiques pour réduire l’empreinte écologique d’un restaurant collectif : réduction de la consommation énergétique, gestion des déchets, etc. «Durant cette semaine, nous allons aussi proposer à nos convives des produits bio ou issus du commerce équitable, tel que le café ou le thé», indique Roselyne Bruguet. Et d’ajouter : «Cette semaine constitue également une opportunité pour déférencer une bonne fois pour toutes certains produits comme le requin ou le thon rouge, qui sont aujourd’hui en voie de disparition.»

Des menus Vitamines et Vitalité

Si développement durable est souvent synonyme de santé et bien-être, DCNS rencontre toutefois certaines difficultés à généraliser les menus Vitamines et Vitalité, à base de protéines végétales, proposées par MRS. «Lors de la Semaine du développement durable, nous proposerons ces produits, comme nous le faisons déjà depuis l’été dernier. Ceci étant, nos convives étant essentiellement des hommes, ils restent davantage friands de produits caloriques et carnés.» Aussi, l’une des pistes de progrès à venir pour DCNS est de trouver les leviers pour davantage “populariser” cette offre. Un enjeu non négligeable, puisque lors de son bilan carbone 2009, MRS a constaté que l’impact écologique le plus important généré par son activité était la consommation de viande des convives.