Mon compte Devenir membre Newsletters

[VIDEO] Retrouvez, en images, la première édition du Gala de l'Immobilier d'Entreprise

Publié le par

L'Agora des Directeurs Immobiliers, a organisé mi-juin la première édition du Gala de l'Immobilier d'Entreprise. Plus de 120 acteurs de la fonction se sont retrouvés afin de débattre du thème " Crise, vous avez dit crise ? L'immobilier d'Entreprise un centre de profit".

[VIDEO] Retrouvez, en images, la première édition du Gala de l'Immobilier d'Entreprise

L'Agora des Directeurs Immobiliers, a organisé mi-juin la première édition du Gala de l'Immobilier d'Entreprise qui s'est déroulée à la Maison Blanche, avenue Montaigne. Lors de cet évènement plus de 120 acteurs clés de la fonction se sont retrouvés afin de débattre sur le thème " Crise, vous avez dit crise ? L'immobilier d'Entreprise un centre de profit".

Directeur immobilier : une fonction encore jeune dans l'entreprise

Après une introduction d'Albert-François Archetti, Président du Comité de Pilotage de l'Agora des Directeurs Immobiliers, les professionnels du monde de l'immobilier ont pu échanger autour d'une table ronde animée par Jean-Hugues Morel, accompagné de Nicolas Leregle, ancien directeur immobilier de Thompson, avocat en droit immobilier, Dorian Kelberg, directeur général de la Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières, Michel Dessolain, Président du CNCC, avec l'aimable présence de Xavier Bertrand- député Maire de Saint Quentin, ancien Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé.

Autour du thème " Crise, vous avez dit crise ? L'immobilier d'Entreprise un centre de profit", Jean-Hugues Morel a introduit le débat autour de la question " Quel est le devenir des directeurs immobiliers ? ".

Pour Nicolas Leregle, "il ne faut pas oublier que la fonction de directeur immobilier existe seulement depuis une trentaine d'années, auparavant rattachée au DRH ou au service juridique. De ce fait, la fonction pèse peu au sein de la direction d'une entreprise. C'est pourquoi la fonction conserve encore aujourd'hui une part de flou qui pénalise la visibilité interne et externe des directeurs immobiliers. À titre d'exemple, en 2003, lors de la réforme des baux commerciaux ou même en 2007, lors du Grenelle de l'environnement, aucun directeur immobilier n'avait été convié aux débats. Dès lors, l'alternative serait de sortir du regard pratico-pratique et donner une vision plus fonctionnelle, plus managériale à cette fonction en prenant une certaine hauteur. ".

Ce que confirme Jean Hugues Morel en précisant que " l'immobilier est trop souvent considéré comme un centre de coût ".

Le grand témoin : Xavier Bertrand

À ce titre, l'ancien Ministre Xavier Bertrand a souhaité livrer son expérience dans le domaine public. Après un bref constat de notre société, l'ancien Ministre a mis en avant " l'importance et le besoin de plus en plus croissant de bouleverser le conservatisme ". Son regard s'est surtout porté " sur le long processus de décision démocratique de la France (environ 6 à 8 ans pour un projet) qu'il a caractérisé de " mille-feuille politico-administratif ".

Du " mille-feuille politico-administratif ", Dorian Kelberga rebondi sur les caractéristiques du " Mille-feuille fiscale " français en insistant sur le fait que " la France a besoin de plus de stabilité. Le domaine de l'immobilier français représente désormais 60 milliards de capitalisation boursière, 40 millions de m², 120 milliards d'actifs gérés, 17 milliards d'euros d'investissements entre 2013 et 2018 ". Selon lui, les deux objectifs de la France seront de " lutter contre la frénésie fiscale et assurer la pérennité ".

Le dernier intervenant Michel Dessolaina, quant à lui, a souligné " la lenteur du processus de décision français. " Et d'appuyer sur le fait que " plus de 6 à 8 milliards de projets sont paralysés à ce jour ce qui représente environ 22 000 emplois. Qu'en-devient-il alors de la compétitivité économique ? Le secteur de l'immobilier pèse très lourd dans l'économie " en prenant à titre d'exemple le projet du Grand Paris : la contribution de l'industrie immobilière est à hauteur de 400 000 millions d'euros investis sur 20 ans.

Les intervenants sont en finalité arrivés à un accord commun : le fonctionnement du secteur immobilier nécessite d'être modifié et les normes doivent être définies par des personnes du terrain afin de faciliter le processus.

L'AGORA DES DIRECTEURS IMMOBILIERS

Présente à Paris, l'Agora des Directeurs Immobiliers réunit plus de 80 membres, tous directeurs immobiliers en activité dans de grandes entreprises, issus de secteurs d'activités extrêmement variés. Lieu permanent et régulier d'échanges et de partage d'expériences, la grande diversité de cette communauté favorise l'enrichissement commun de ses membres. Les réflexions et les préoccupations de cette Agora s'inscrivent dans l'évolution constante des missions d'immobiliers, aux enjeux toujours grandissant pour les entreprises.


[VIDEO] LA SOIREE EN IMAGES

Gala de l'Immobilier d'Entreprise 2013 from Agora Clubs on Vimeo.