Mon compte Devenir membre Newsletters

« Nos appels d'offres de propreté sont comme des boîtes à idées vertes »

Publié le par

Danone intègre des critères d'achats responsables et fait appel à l'innovation fournisseurs dans ses appels d'offres liés à la propreté. L'entreprise est également très engagée dans le travail en journée. Explications de Manuel Martins, directeur adjoint des moyens généraux France chez Danone.

« Nos appels d'offres de propreté sont comme des boîtes à idées vertes »

« Nous demandons à nos prestataires d’avoir une empreinte énergétique la plus faible possible et d’être force de proposition en ce qui concerne les consommations d’eau et d'électricité, la diminution des consommables et des produits d’entretien », explique Manuel Martins, directeur adjoint des moyens généraux France chez Danone (photo ci-contre). Aujourd’hui, les prestations de nettoyage sont externalisées sur l’ensemble des sites franciliens depuis trois ans auprès de la société GSF. Un contrat renouvelé pour trois ans en 2012. « Une façon de rester dans un cercle vertueux et de pouvoir travailler sur des plans de progrès à plus long terme », pour Manuel Martins. Au total, 35 personnes de GSF travaillent sur trois sites. Ces solutions de propreté verte sont utilisées au siège mondial de Danone, boulevard Haussmann de 12 000 m2, sur les sites de Saint-Ouen (18 000 m2) et de Palaiseau (30 000 m2).

Le travail en journée et ses conséquences sur le développement durable

Danone est également très engagée pour le travail en journée, qui « a des conséquences importantes en termes d’économies d’électricité et d'émissions carbone, les salariés réduisant par deux leurs déplacements ». Parmi les nouveautés en termes de prestations de nettoyage, Danone a investi il y a deux ans dans des centrales de dilution reliées à des points d’eau. Cela permet d’assurer le juste dosage nécessaire entre le niveau d’eau et de produit à utiliser. « De plus, cela permet de ne plus avoir de contenant et donc de réduire les emballages de nos produits », souligne le directeur adjoint des moyens généraux France. En parallèle, Danone travaille avec la société Cleanea, « qui apporte des solutions innovantes sur le nettoyage et la désinfection avec de l’eau électrolysée », détaille Manuel Martins. Cette société produit ses propres détergents grâce à l’électrolyse de l’eau. Cleanea fait notamment des essais de sa solution sur le site de Danone Research à Palaiseau.