Mon compte Devenir membre Newsletters

Vers une meilleure maîtrise des outils de virtualisation et de communication ?

Publié le par

Aastra vient de rendre public sa dernière enquête sur les appréhensions par les entreprises des nouvelles solutions de virtualisation et de communication. Si le cloud permet une rationalisation des coûts du système d'information, la maîtrise des applications de travail collaboratif reste limitée.

Visioconférence, applications informatiques portées sur le cloud,  virtualisation des postes de travail... les avancées technologiques 2.0 ne sont pas encore totalement acquises. Selon les études réalisées par l'opérateur Astra, 63 % des entreprises interrogées* considèrent que les technologies de virtualisation représentent un moyen de rationalisation du système d'information. Elles sont néanmoins 20 % à estimer qu’il s’agit d’une technologie réservée aux grandes entreprises et 10 % pensent qu’elle coûte encore trop cher aux vues des bénéfices escomptés. 

Le potentiel de refacturation des services Cloud reconnu

Quant au Cloud Computing, 54% des répondants considèrent qu'il permet de bénéficier d’applications et de services de communications unifiées à jour et fonctionnellement riches. Les notions de service et de paiement à l’usage - déjà amorcé avec le mode SaaS - deviennent structurantes, tout en permettant une flexibilité pour laisser les entreprises tester de nouvelles fonctionnalités et accompagner ainsi le déploiement progressif pour une meilleure adoption de ces outils. Néanmoins, l'opérateur Aastra ne précise pas s'il s'agit d'une réflexion autour du cloud privé ou public...

Les outils de travail collaboratif à la traîne

Probablement le prochain chantier que devront entamer les entreprises, les solutions de travail collaboratif associées à ces nouvelles technologies peinent à trouver leur public. 51% des répondants déclarent ne jamais utiliser les fonctionnalités de messagerie unifiée soit parce qu’ils ne disposent pas du service soit parce qu’ils ne veulent pas l’utiliser. 40 % des répondants déclarent utiliser de manière ponctuelle et non officielle des solutions de télétravail, ou ne pas disposer des outils pour le faire. Pourtant, la valeur ajoutée de ces nouvelles fonctionnalités est reconnue par les deux tiers des acteurs interrogés. « Aujourd’hui, il faut accompagner les collaborateurs à les adopter et à les utiliser tout en prenant en compte la culture de l’entreprise » souligne Jean-Denis Garo – Directeur Communication et Marketing Support d’Aastra France.

* Aastra, un des leaders européens sur le marché des communications d’entreprises, a réalisé une enquête auprès des 1100 acteurs du secteur IT (clients, prospects, prescripteurs, intégrateurs, distributeurs) lors de son tour de France Aastra Open Tour déroulé entre mars et avril dans huit villes de France.