Mon compte Devenir membre Newsletters

Séisme au Japon : état des lieux des sites Kyocera

Publié le par

Kyocera dresse un bilan de ses différents sites japonais après le séisme et le tsunami qui ont touché le pays. Si la production a repris en majorité, des retards d'approvisionnement sont à prévoir.

Le fabricant de système d'impression Kyocera a récemment publié un état des lieux de ses différents sites japonais, touchés par le séisme et le tsunami qui ont frappés la côte Est du Japon le 11 mars 2011.

Si la majorité des usines de production ont repris leurs activités, elles n'ont pas toutes été épargnées des dégâts liées aux catastrophes naturelles. Sur neufs sites de productions, deux ont vu leur activité suspendue, un a connu une reprise partielle alors que cinq autres font état d'un retour à la normale malgré des dégâts relativement légers. Seule l'usine de Tokyo, spécialisée dans les composants optiques n'a subi aucun dommage et a donc redémarré le 16 mars

Néanmoins, Kyocera met en garde contre la possibilité d'un impact (rupture, ralentissement dans la livraison…) sur la production en fonction des ruptures d'approvisionnement en électricité. « L'impact du tremblement de terre et des conséquences des ruptures de charge est actuellement à l'étude, avec la prise en compte d'autres facteurs, tels que la situation des divers sous traitants. Dans le cas où un impact significatif sur la performance de l’entreprise est prévu, une communication sera faite au plus tôt », explique le fabricant dans son communiqué.