Montée en flèche des coûts liés au cloud computing

Publié le par

Selon l'enquête Avoiding the hidden costs of cloud 2013 réalisée par Symantec, l'utilisation sauvage et non contrôlée de services de cloud computing entraîne une forte augmentation des coûts.

Montée en flèche des coûts liés au cloud computing

 Le constat est clair : de nombreuses entreprises migrent vers des plates-formes de cloud computing pour bénéficier des avantages concurrentiels inhérents aux gains qui en découlent en termes de vitesse, d'agilité et de flexibilité. Ainsi, plus de 90 % des entreprises en sont au moins à discuter du cloud computing, contre 75 % l'année dernière. En France, la tendance est identique : 86 % des entreprises en sont au moins à discuter de cloud computing, 79 % pour les seules PME.

L'enquête Symantec montre que les grandes entreprises et les PME sont confrontées à une montée en flèche des coûts liés à plusieurs problématiques : utilisation sauvage et non-contrôlée de services de cloud computing (entités qui déploient des applications de cloud public non gérées par le département informatique ou non intégrées dans l'infrastructure informatique), processus de sauvegarde et de restauration complexes, et faibles taux d'utilisation de la capacité de stockage dans les clouds.

Par ailleurs, les experts du secteur prévoient l'émergence de plusieurs problématiques importantes en 2013, liées aux impacts financiers du cloud computing et à ses enjeux dans le domaine de la sécurité. La continuité de l'activité est considérée comme une problématique importante face à l'augmentation des pannes dans les environnements de cloud computing, qui présentent plus de risques que les problèmes de sécurité.

HCorpo lance la version iPhone nouvelle génération de son application compagnon

TomTom lance Webfleet Logbook, une appli de calcul des kilomètres parcourus