Mon compte Devenir membre Newsletters

Les violations de données coûtent cher aux entreprises françaises

Publié le par

Selon la 4e édition de l'étude "Cost of Data Breach" publiée par Symantec Corp, les coûts liés aux violations de données pour les entreprises françaises s'élèvent à 2,86 millions d'euros par incident, soit une hausse de 11% en 2012.

Les violations de données coûtent cher aux entreprises françaises

Pour la quatrième année consécutive, le coût des violations de données a augmenté en France. Selon la 4ème édition de l'étude "Cost of Data Breach" publiée par Symantec Corp et le Ponemon Institute, il a augmenté de 11 % en 2012, pour s'établir à 2,86 millions d'euros contre 2,55 millions d'euros en 2011.

Des attaques malveillantes et criminelles

La sécurité des données en ligne inquiète les travels managers, ce qui n'est pas sans conséquences sur le plan commercial puisque les entreprises peuvent subir une perte d'activité ou de contrats.

Toujours selon l'étude, le coût moyen par donnée compromise s'élève à 127 € en 2012, contre 122 € en 2011, soit une augmentation de 4,1 %. Par ailleurs, la négligence humaine, qu'elle soit le fait d'employés ou de sous-traitants, représente 31 % des violations de données et les erreurs de systèmes 27 %. Enfin, les coûts relevant des pertes d'activité ou de contrats sont en forte augmentation, passant de 0,78 M € en 2011 à 1,19 M € en 2012.

A lire aussi : La sécurité des données en ligne inquiète les travels managers

A lire aussi : La moitié des entreprises ont déjà perdu un terminal contenant des données importantes