Mon compte Devenir membre Newsletters

Le poste de travail sera virtuel en 2015

Publié le par

Le poste de travail se virtualise toujours davantage. Plus de 80% des décideurs IT des secteurs privé et public prévoient de faire évoluer l'environnement des postes de travail de leurs collaborateurs d'ici 2015. C'est ce que met en évidence une étude du cabinet Markess International.

Le poste de travail sera virtuel en 2015

Nomadisme, télétravail, ... Plus de 80% des décideurs IT des secteurs privé et public prévoient de faire évoluer l'environnement des postes de travail de leurs collaborateurs d'ici 2015. C'est ce que met en évidence la dernière étude* du cabinet Markess International baptisée "le poste de travail à l'ère de la mobilité".

25% des salariés ont déjà un accès à distance

"Nous avons mis en place un nouvel environnement de travail utilisateur baptisé workplace as a service. Grâce à cette solution externalisée basée sur la technologie du cloud, les utilisateurs accèdent via un portail personnalisé, à leur environnement de travail, et peuvent commander des services selon une facturation "as a service", explique Fakhri Ouhaichi, directeur business line project & consulting d'econocom, groupe spécialisé dans les services d'intégration technologique et financière de solutions numériques. "Cela répond aux enjeux de l'ultra mobilité et du Byod (Bring your own device)". Econocom a également équipé ses forces de ventes de tablettes. "Cette multiplicité d'équipements permet d'augmenter la durée de vie des postes de travail qui est passée de 3/4 ans à une moyenne de 4/5 ans".

Les décideurs souhaitent avant tout donner la possibilité à leurs salariés d'accéder à distance à leur poste de travail en toute sécurité et quelque soit le terminal (47%). Mais ils souhaitent également une intégration plus forte de fonctionnalités collaboratives (35%).

Une majorité de décideurs IT leur proposent d'ores et déjà des accès à distance à leur environnement de travail. En 2013, 1 collaborateur sur 4 peut déjà accéder à distance à son environnement de travail.

Les équipements en PC fixes en forte baisse

Sans surprise, l'utilisation des terminaux dits de nouvelle génération (tablettes, smartphones) par les salariés explose. Ces équipements ont augmenté de 20% en 2013 et devraient atteindre 31% en 2015 pour rivaliser avec les PC fixes. Cependant, cette arrivée des nouveaux terminaux provoque la baisse des équipements en PC fixes (qui passe de 47% à 36%). De leur côté, les PC portables devraient continuer à représenter 29% du parc installé.

Aujourd'hui, les collaborateurs sont multi-équipés pour accéder à leur environnement de travail personnel. D'une manière générale, plus de 80% des décideurs plaident en faveur d'un équipement multiple avec un cumul des appareils.

Des collaborateurs multi-équipés

En 2013, 14% des collaborateurs utilisent des terminaux personnels à des fins professionnelles pour accéder à leur environnement de travail. un taux qui devrait frôler les 23% en 2015. Ce phénomène appelé Byod (Bring your own device) est le fait d'utiliser ses terminaux mobiles personnels au travail. "Attention, ces chiffres ne sont basés que sur du déclaratif", souligne Emmanuelle Olivié-Paul, directrice associée de Markess International. Elle met cependant l'accent sur le fait que dans les services publics, le Byod est plus répandu. Les contraintes budgétaires liées au public peuvent-elles expliquer cette tendance?

Chiffre étonnant : 59% des dirigeants sont au courant que leurs collaborateurs pratiquent le Byod. 10 % des dirigeants "s'en doutent" et 7% voient ce phénomène comme "une tendance à venir". Face à cette tendance qui ne cesse de prendre de l'ampleur, les dirigeants souhaitent équiper davantage leurs salariés pour enrayer ce phénomène.

Une virtualisation du poste de travail d'ici 2015

Ainsi, 30% des sondés affirment avoir déjà équipé leurs collaborateurs en terminaux de nouvelle génération. "Un taux qui grimpe à 40% dans le secteur public", analyse la directrice associée de Markess International. 30% des décideurs affirment être en cours de déploiement et 20% confirment que cela est en projet d'ici 2015. Seulement 15% des personnes interrogées répondent que ce n'est pas un projet d'entreprise.

Dans quel contexte ces projets se mettent-ils en place? La majorité des décideurs songe à équiper davantage ses collaborateurs ou migrer leurs postes de travail en fonction de leurs profils (43%).

63% des décideurs IT ont déjà virtualisé globalement ou envisagent de virtualiser celui-ci d'ici 2015. Un projet qu'on trouve encore plus développé dans le secteur de la banque, de la finance et des assurances (44%).

Sans surprise, la sécurité et l'assurance demeurent la priorité numéro 1 de cette virtualisation du poste de travail. Suivent la gestion et l'administration des terminaux et des applications (42%), l'ajustement des applications existantes aux spécificités de terminaux nouvelle génération (37%) ou la sauvegarde des données (35%).

Enfin, 32% des décideurs IT envisagent l'émergence d'un portail en libre-service pour gérer les services autour du poste de travail. 75% pour accéder à un catalogue de services et 73% pour contrôler et gérer les accès.

* Enquête en ligne de fin avril à fin juin 2013 auprès de 120 décideurs interrogés dont 5% de directeurs achats et directeurs administratifs et financiers.

Retrouvez l'enquête : "le poste de travail à l'ère de la mobilité".