Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Crédit Foncier retient GFI Informatique pour gérer ses applications Microsoft

Publié le par

Le Crédit Foncier a confié à un seul prestataire, GFI Informatique, la gestion de ses applications Microsoft, afin de garantir l'homogénéité des compétences.

Le Crédit Foncier vient de retenir GFI Informatique pour l’administration et l’intégration de ses applications Microsoft. "Le point de départ du projet était de rationaliser et de confier à un partenaire unique une activité majeure qui est l’intégration, le packaging et la qualification des applications sur les postes de travail et sur les serveurs en environnement Microsoft", explique Frédéric Didier, le directeur production informatique du Crédit Foncier.

Auparavant, cette mission était assurée par différents prestataires, ce qui ne permettait pas d’obtenir et de garantir une homogénéité des compétences, ni d’être en mesure de faire face à une montée en charge importante du plan projet. Par ailleurs, cette situation n’offrait pas la souplesse nécessaire au fonctionnement de l’unité, ni à la stabilité des compétences acquises. "En effet, en termes de gestion au quotidien, cette organisation ne nous permettait pas d’absorber sereinement l’activité avec ses pics ponctuels, ni d‘accéder aux centres de supports techniques et d’expertises, eu égard à la disparité des interlocuteurs présents", précise Frédéric Didier.

Une approche en mode forfait
Afin de réaliser avec plus d’autonomie les actes quotidiens et transformer progressivement la prestation en un mode centre de service à base d’un catalogue de services et d’une gestion des objectifs et engagements, le Crédit Foncier a donc décidé de lancer un appel d’offres en novembre 2009 pour identifier le prestataire à même de répondre à ses exigences.

À l’issue de cette consultation, GFI Informatique a été retenu parmi les six acteurs sollicités. "Ce qui a déterminé notre choix, c’est d’abord la taille de la société et donc l’accès garanti à une palette de services assez significative, explique Frédéric Didier. De plus, l’approche en mode forfait qui nous a été proposée nous permet d’avoir une vision globale de l’activité et des unités d’œuvre associées et non plus une vision individuelle." Ainsi, le Crédit Foncier s'oriente vers une prestation de services globale avec des engagements de résultats et plus seulement de moyens. "Enfin, GFI a su prendre en compte la période de transition qui nous était imposée, précise le responsable informatique. En effet, il nous fallait en un seul mois mobiliser suffisamment de personnes pour qu'elles soient formées et opérationnelles au 1er janvier 2010, date de la fin de nos contrats avec nos anciens prestataires." C’est ainsi qu’une équipe GFI composée de 7 personnes s’est formée pendant cette phase de transition du Crédit Foncier : technologies, normes, organisation, patrimoines applicatifs, etc.

Au final, sur l’ensemble des opérations mises en œuvre, le Crédit Foncier estime avoir réalisé plusieurs dizaines de milliers d’euros d’économies annuelles grâce à une meilleure optimisation des ressources, des profils et un accès à l’expertise intégrée dans le service global.