Mon compte Devenir membre Newsletters

Le cloud computing, innovation technologique la plus structurante pour les entreprises

Publié le par

Selon la dernière étude KPMG, le cloud computing et les applications mobiles seront les deux innovations les plus structurantes d'ici à trois ans pour les entreprises.

Le cloud computing, innovation technologique la plus structurante pour les entreprises

Les 668 dirigeants du secteur des technologies interrogés par KPMG  sont convaincus de l'importance du cloud poru les consommateurs comme pour les entreprises : 56 % estiment qu'il constituera la rupture technologique la plus déterminante pour les consommateurs dans les années à venir (dont le Software as a Service à 30 %), le m-commerce, (commerce et services sur mobile) arrivant en seconde position ( 53 % des personnes interrogées).
Surtout, pour 55% des dirigeants interrogés, le cloud computing est  l’innovation technologique la plus structurante pour les entreprises elles-mêmes dans les années qui viennent, dont le SaaS (Software as a Service) pour 22 % et le IaaS (Infrastructure as a Service) pour 21 %. Les personnes interrogées voient le cloud computing comme un outil permettant de générer des économies de coûts et pouvant constituer une plateforme pour de nouveaux modèles économiques.
Par ailleurs, près de 30% considèrent que les technologies mobiles vont poursuivre leur développement, notamment l’internet mobile, et faire évoluer notre écosystème. Parmi ces innovations facilitant la mobilité, les smartphones et les tablettes sont cités comme les plus impactantes par 22 % des personnes interrogées.

Les coûts et la sécurité en guise de frein

Parmi les principaux freins à l’adoption de ces nouvelles technologies par les consommateurs, le coût arrive en tête pour 45 % des dirigeants interrogés, puis les enjeux de confidentialité et de sécurité pour 40 % d’entre eux. Toutefois, les avantages de ces nouvelles technologies, qui permettent à leurs utilisateurs d’être constamment connectés et d’accéder à de nouveaux biens et services, contrebalancent plus que largement ces contraintes. Pour 43 % des personnes interrogées, un accès facilité à des informations personnalisées en temps réel est le premier bénéfice attendu de ces technologies mobiles par les consommateurs, devant une meilleure productivité personnelle et la possibilité de gérer en ligne ses informations personnelles.