Mon compte Devenir membre Newsletters

L'utilisation de logiciels sans licence coûte cher aux entreprises européennes

Publié le par

Plus de 11 millions d'euros. Tel est le coût de l'utilisation de logiciels sans licence dans les entreprises européennes suite aux procès intentés par l'organisation Business Software Alliance.

L'utilisation de logiciels sans licence a coûté, en 2009, près de 11,16 millions d'euros aux entreprises européennes suite aux procédures judiciaires intentées par Business Software Alliance (BSA), une organisation porte-parole de l'industrie du logiciel et qui, à ce titre, vérifie que les utilisateurs de logiciels se sont bien acquittés de leurs licences.

«Ces 11,16 millions d’euros ne représentent que le montant payé à la suite des poursuites intentées par BSA, précise Sarah Colombes, Senior Director des affaires juridiques de BSA pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Le coût réel est toutefois nettement supérieur pour les sociétés puisqu’il ne tient pas compte des frais de procédure et des coûts indirects liés notamment à l’impact sur les flux de trésorerie de l’achat imprévu de logiciels supplémentaires». Selon cette dernière, le recours aux logiciels sans licence est ainsi «perçu à tort comme une source d’économies et expose en réalité l’entreprise à des risques considérables».

L’année dernière, près de 4000 cas de sociétés utilisant des logiciels sans licence ont été signalés à BSA, qui a intenté 2256 procédures judiciaires dans toute l’Europe. Dans la moitié des entreprises poursuivies, le taux d’utilisation de copies illicites de logiciels se situait entre 50% et 85%, selon BSA.

En France, l'utilisation de logiciels sans licence a coûté plus de 366000 euros aux entreprises  suite aux procédures judiciaires intentées par BSA.