Mon compte Devenir membre Newsletters

Forrester édicte les sept commandements du déploiement d'applications mobiles

Publié le par

Le cabinet d'études Forrester dresse un état des lieux du périmètre fonctionnel du gestionnaire de flotte de mobiles et liste sept bonnes pratiques à adopter pour assurer le développement des applications sur smartphones et tablette et une bonne conduite du changement à côté de responsable IT.

Le bureaux d'études international  Forrester vient de rendre public sa recommandation sur les emplois des outils de communications 2.0 en entreprises et relève sept bonnes pratiques censées aiguiller le gestionnaire de flotte de mobiles. Jusqu’à présent, le gestionnaire de flotte de mobiles avait pour principale préoccupation l'attribution d'un téléphone portable à chaque collaborateur. Désormais, il doit non seulement s'adapter aux nouveaux usages des mobiles depuis l'avènement des smartphones, mais aussi gérer l'arrivée d'un nouveau device : la tablette. A cela s'ajoute  le comportement des clients internes  qui n'hésitent plus à recourir à leurs outils personnels de communication au sein de l'entreprise,les fameux « Bring-your-own ».

Des applications professionnelles sur des terminaux personnels 

Ces facteurs exogènes ont contribué à accentuer la nécessité pour l'acheteur informatique de se repositionner pour accompagner un prescripteur important : le responsable informatique afin de repenser ensemble la stratégie mobile : de l’acquisition au développement, en passant par la sécurité et les plateformes d'applications. L'intérêt, selon Forrester, est alors de soutenir les développement et les opérations d’applications mobiles pour les trois groupes, mais seulement deux retiendront l'attention du gestionnaire de flottes de terminaux mobiles. Le premier est constitué des employés. Ces derniers souhaitent apporter leurs outils personnels au bureau et disposer d’applications professionnelles sur leurs appareils personnels. 36% de d’Européens professionnels de l’information paient pour tout ou partie de sa facture. Viennent ensuite les partenaires et fournisseurs sont aujourd'hui en attente d'interaction avec des applications mobiles afin d'accélérer le processus de relation fournisseurs. Il est d'ailleurs recommander un catalogue produits, un planning de maintenance, ou de projets sur tablette ou smartphone, afin qu'il se penchent le plus rapidement possible sur le déploiement de ces applications mobiles.

Vers une approche multi-technologique

Quid de la méthodologie à appliquer ? L'étude Forrester retient donc sept étapes pour le développement et la mise en place d'une stratégie mobile solide. D'abord il est important de segmenter les employés pour anticiper les besoins en mobile. La mise en place d’un niveau de support spécifique est également un temps fort. Forrester en appelle à une approche multi-technologique et une installation d'une multi-plateforme de développement. Enfin, financer l’infrastructure, adopter une politique de remboursement appropriée et planifier la mise en place d’un app store d’entreprise sont les dernières phases de développement. Afin de transformer ces sept étapes en programme mobile, le rapport indique que les responsables IT doivent désigner un « monsieur Mobilité » et créer un « grand conseil de la mobilité », pour gérer les priorités, stratégies, la gouvernance et l’aspect financier relatif aux applications des employés et des partenaires. Evidemment, on ne saurait recommander un autre acteur que le gestionnaire de flotte de mobiles...