Mon compte Devenir membre Newsletters

"Nous avons externalisé la saisie de milliers de volets sociaux du Cesu"

Publié le par

À l'occasion de l'inauguration du nouveau centre Tessi Documents Services, Christine Gil, responsable des marchés publics et assurance de l'Urssaf de la Loire-Cncesu revient sur l'attribution en 2011 d'une partie du marché de saisie des volets sociaux du Cesu au groupe Tessi. Rétrospective.

'Nous avons externalisé  la saisie de milliers de volets sociaux du Cesu'

Décision Achats : L’Urssaf de la Loire externalise la saisie complémentaire des volets sociaux remplis avant émission des chèques emploi service universel (Cesu). Comment avez-vous défini vos besoins ?

Christine Gil : Depuis 1994, l’Urssaf de la Loire abrite le centre national chèque emploi service universel (Cncesu). Dès lors, nous prenons en charge l’émission des chéquiers, la saisie des déclarations ainsi que le prélèvement des cotisations auprès des employeurs. Toutefois, nos logiciels de lecture automatique de documents ne sont pas en mesure de reconnaître l’intégralité des volets sociaux retournés par les employeurs, ce qui implique un traitement manuel très chronophage. C’est pourquoi nous avons choisi d’externaliser la saisie de ces documents déclaratifs. Autre contrainte, la volumétrie des volets sociaux qui nous sont adressés est variable. Chaque mois, la majorité des documents déclaratifs envoyés par les employeurs nous parvient durant la première décade, imposant une forte disponibilité. Enfin, l’intégration sur nos outils métiers des données contenues dans les volets sociaux doit être réalisée dans un délai très court. L’ensemble de ces impératifs nous a amenés notamment à recourir aux services du prestataire Tessi.

DA : En début d’année, vous avez à nouveau attribué le marché de la saisie des volets sociaux au groupe Tessi, comment s’est alors déroulé l’appel d’offres ?

CG : Comme nous sommes soumis au Code des marchés publics, nous avons en effet formulé, en 2010, un nouvel appel d’offres pour la saisie des volets sociaux. Nous avons procédé à une publicité européenne, dans la mesure où le montant de ce marché est supérieur à 133 000 euros HT. Nous avons soumis les différents candidats à un test : la saisie en 48 heures de 20 000 documents déclaratifs. À l’issue de cette évaluation, le marché a été attribué en février 2011 à trois prestataires pour un montant global de 3,6 millions d’euros : Perfo-Service du groupe Tessi, Challenge et Urgence informatique européenne (UIE). Dès lors, nous leur avons confié une partie des volets sociaux reçus, soit environ 700 000 documents par mois. Le marché public a une durée d’un an, reconductible deux fois. Le groupe Tessi est notre prestataire depuis neuf ans, nous les avons retenus au cours des trois derniers appels d’offres et avons reconduit successivement notre collaboration par deux fois, toujours dans le cadre de procédures de marchés publics.

DA : Quid de la relation fournisseur établie avec Tessi ?

CG : Nous avons un outil de lecture automatique de documents (Lad), piloté par le service exploitation et conseil du Cncesu, qui permet de sélectionner les images de documents déclaratifs qui transitent ensuite vers Tessi pour une saisie complémentaire. La saisie des volets sociaux est exécutée en deux jours et déposée sur nos serveurs. Les contraintes imposées par le Code des marchés publics ne permettent aucune négociation avec les candidats, néanmoins, nous avons l’occasion d’échanger en amont et en aval de chaque attribution de marché en nous servant notamment des expériences acquises durant l’exécution des marchés.