Mon compte Devenir membre Newsletters

Debucy et l'Adesti dématérialisent les données de la médecine du travail de la Seine-Maritime

Publié le par

L'Adesti, organisme en charge du réseau des professionnels de santé et de médecine du travail en Seine-Maritime, vient de confier à Debucy la charge d'achever la dématérialisation intégrale des données médicales et de santé de son réseau.

Des données médicales sensibles et complexes produites dans des formats extrêmement variés, des équipes pluridisciplinaires composées de médecins, d’infirmiers, de conseillers en prévention des risques professionnels, une réglementation lourde et changeante, une pénurie croissante en termes de ressources médicales disponibles… Autant de composantes qui pouvaient, a priori, rendre impossible le passage à la dématérialisation pour Adesti, organisme en charge du réseau des professionnels de santé et de médecine du travail en Seine-Maritime. Pourtant, la structure a su relever un tel challenge en s’appuyant sur le savoir-faire du spécialiste Debucy chargé de mener à bien ce chantier.

L'objectif d'un tel projet ? Favoriser la dématérialisation intégrale des données de médecine du travail à l’échelle du département de Seine-Maritime.

Démarche d’audit

Tout d'abord, la démarche d’audit entreprise par Debucy a permis de réaliser une photographie précise de la situation débouchant sur une préconisation adaptée d’installation des outils et services “Docport” et “E'copy” pour une gestion plus simple des documents.

« La simplicité du logiciel tant dans l’aspect administration que dans l’utilisation, permet à tous d’utiliser l’outil : facilité d’intégration des documents, facilité de recherche pour les médecins… L’imprimante virtuelle Docport permet d’intégrer simplement des fichiers de tous les logiciels », commente Gaetan Dussaux, directeur adjoint de l’Adesti.

Au final, l’Adesti a opté pour la mise en œuvre d’une solution dite de “dossier d’entreprise informatisé” par analogie avec “le dossier médical informatisé” déjà en place chez Adesti depuis 2004 à l’aide d’un logiciel métier spécifique. L’idée était de stocker sous forme électronique un panel de documents : volets administratifs, bulletins d’adhésion (contrats), échanges de courriers/réclamations, rapports/études réalisées dans le cadre de la prévention des risques professionnels, etc.

À terme, ce projet de dématérialisation intégrale des données médicales et de santé du réseau, dont la finalisation est prévue pour le premier trimestre 2012, devrait permettre une mise en commun efficace et pratique entre tous les professionnels concernés.