Mon compte Devenir membre Newsletters

Cloud Computing : le projet Andromède discrédité par IBM

Publié le par

Andromède, le programme de services cloud aux entreprises françaises, encadré par un partenariat public-privé entre l'État et les groupe Orange et Thalès, serait pointé par le groupe informatique IBM. Le président de la filiale nationale dénonce une distorsion de concurrence, selon Les Échos.

Le projet Andromède entaché par un risque de concurrence déloyale ? Le groupe informatique IBM aurait contesté le projet de centre de données national Andromède, encadré par un partenariat public-privé et dont la concession a été confiée au consortium Thalès et Orange, selon les révélations du journal Les Échos vendredi 11 février 2012. 

Le président d’IBM France Alain Bénichou aurait pointé une « distorsion de concurrence » dans le projet Andromède dont l’objectif consiste à fournir des services de cloud computing à l’administration et aux entreprises françaises. Pour rappel, l’État s’est engagé à injecter 135 millions d’euros dans ce projet. « Dès 2009, IBM a investi, seul, 300 millions de dollars pour installer des data centers sur le territoire national et être prêt à servir nos clients français », rappelle Alain Bénichou au quotidien Les Échos.