Mon compte Devenir membre Newsletters

Cegid et IBM s'associent pour créer un cloud privé

Publié le par

Avec ce partenariat, Cegid et IBM créent une offre cloud localisée et pilotée en France qui tend à apporter aux entreprises, au secteur public et aux associations la flexibilité et l'évolutivité nécessaires à leur développement, en toute sécurité.

Cegid et IBM s'associent pour créer un cloud privé

Cegid et IBM ont annoncé la signature d’un contrat d’Infrastructure-as-a-Service (IaaS) visant à créer un cloud privé personnalisé et sécurisé. Ce partenariat permet ainsi à l'éditeur de logiciels de gestion d’opérer désormais ses solutions SaaS dans un cloud privé personnalisé d’IBM en France. Avec ce nouvel accord, Cegid et IBM entendent accompagner de manière optimale le développement des entreprises françaises de toute taille, qu’elles soient issues des secteurs privé ou public, du monde associatif ou de l’éducation.

En basculant son infrastructure physique vers une infrastructure virtuelle dans un cloud privé personnalisé, développé et maintenu par IBM, Cegid peut désormais :
– concentrer sa valeur ajoutée sur l’exploitation applicative, au cœur de son métier d’éditeur et de la création de valeur pour
ses clients ;
– garantir à ses clients une croissance s’appuyant sur une infrastructure certifiée et localisée en France, dans les nouveaux datacenters hautement sécurisés d’IBM situés à Clichy (92) et gérés par des équipes locales ;
– disposer d’une d’infrastructure flexible et évolutive en phase avec son business model d’éditeur SaaS.

« Ce partenariat avec IBM s’inscrit pleinement dans notre stratégie SaaS : construire des bouquets de services cloud innovants
autour de Cegid et de ses partenaires éditeurs, fournisseurs de services, de contenus ou d’infrastructures, capables de répondre aux enjeux de performance et de sécurité des entreprises et des collectivités », souligne Jean-Michel Aulas, président de Cegid.
« Nous sommes très fiers d’accompagner Cegid et ses clients dans leur développement et leur transformation, déclare Alain
Bénichou, président d’IBM France. Ainsi, IBM, qui a investi plus de 300 millions de dollars dès 2009 dans des datacenters en
France, confirme qu’il est un acteur majeur du cloud computing dans l’Hexagone. »