Mon compte Devenir membre Newsletters

Carglass reconnaît l'efficacité de la solution de dématérialisation d'Itesoft

Publié le par

Le premier spécialiste de la réparation et de remplacement de vitrage automobile de France Carglass dresse un bilan positif du déploiement de la solution de dématérialisation de ses dossiers clients développée par Itesoft.

Carglass reconnaît l'efficacité de la solution de dématérialisation d'Itesoft

Le premier spécialiste de la réparation et de remplacement de vitrage automobile de France Carglass dresse un bilan positif du déploiement de la solution de dématérialisation de ses dossiers clients développée par Itesoft.

Partant du constat d’un besoin de sécurisation, de traçage et d’automisation du traitement des dossiers client, la direction des systèmes d’information a donc décidé en 2008 de recourir à une solution de dématérialisation des documents FreeMind Enterprise d’Itesoft. En août 2011, le spécialiste de la pose de vitrage automobile renouvelle son contrat de licence avec l’éditeur en adoptant la mise à jour de la solution, toujours hébergée dans son système d’information.

Sept mois plus tard, la solution a permis de réduire le nombre de litiges, anticipés grâce à la détection automatique des pièces manquantes lors de l’envoi au siège du dossier d’intervention dématérialisé. Désormais, tous les litiges sont traités plus rapidement et sans exception.

Autre gain observé : la productivité du traitement à la comptabilité client s’est accrue de 63 %, faisant passer le nombre d’équivalent temps plein de huit à trois. Cet impact positif s’est accompagné d’un bénéfice pour les collaborateurs qui font état d’un confort d’utilisation et d’un recentrage sur leur cœur de métier.

Conséquence de cette maximisation de la productivité : le délai de paiement s’est réduit d’une semaine et le coût total de stockage a été divisé par 10. En effet, le déploiement de la solution a permis de supprimer l’archivage papier au siège et une destruction des documents papiers au bout d’un mois dans les sites opérationnels, permettant de récupérer une surface de stockage de près de 300 m². Sans oublier les coûts cachés de manutention et d’assurances des locaux…