Mon compte Devenir membre Newsletters

Pour 39 % des entreprises françaises, les menaces informatiques freinent l'adoption de nouvelles technologies

Publié le par

L'éditeur Kasperky révèle, dans sa dernière étude, les inquiétudes des entreprises face aux risques informatiques des nouvelles technologies. En France, plus d'une entreprise sur trois "craint" les menaces virtuelles dans le déploiement de nouveautés IT.

Plus d'une entreprise française sur trois hésite à recourir aux nouvelles technologies en raison de craintes en matière de sécurité informatique. Voilà le résultat de l'étude* menée par le spécialiste russe de la protection IT Kaspersky.

La France occupe la deuxième position, ex aequo avec l'Italie. Ainsi, 42 % des entreprises espagnoles et 39 % des firmes italiennes s'inquiètent des éventuelles attaques informatiques dont elles pourraient faire l'objet en optant pour de nouvelles technologies.

Mais dans la pratique, l'éditeur estime que les entreprises sont nettement moins nombreuses à se laisser décourager face à des projets informatiques extrêmement importants, notamment en informatique mobile. À l'échelle mondiale, 32 % des entreprises interrogées considèrent tout de même ne pas y avoir donné suite pour cause de risques élevés.

* Étude commanditée par Kaspersky et réalisée par B2B International pendant l’été 2011 auprès de 1 300 professionnels de l’informatique, présents dans des entreprises de dix à plus de 1 000 personnes, à travers 11 pays : Allemagne, Royaume Uni, France, Espagne, Italie, États-Unis, Japon, Brésil, Chine, Inde et Russie.