Mon compte Devenir membre Newsletters

Unicancer Achats mutualise le marché des infrastructures informatiques

Publié le par

Le groupement d'achats Unicancer inclut pour la première fois l'archivage d'imagerie médicale dans son appel d'offres des infrastructures informatiques. Un marché avec un volume financier total estimé à 8 millions d'euros minimum.

Unicancer Achats mutualise le marché des infrastructures informatiques

Unicancer Achats vient de finaliser la passation du deuxième marché groupé des Centres de lutte contre le cancer concernant les infrastructures informatiques. Au final, 15 centres(1) et la Fédération Unicancer ont participé à ce marché mutualisé, dont l’exécution se fera ensuite au niveau de chaque établissement de santé.

Ce nouveau marché inclut pour la première fois l'archivage d'imagerie médicale, en plus des lots des serveurs et de stockage de données, déjà présents lors de l’appel d’offres précédent. Trois constructeurs ont été retenus : Dell en monoréférencement pour les serveurs, Dell et EMC en biréférencement pour le stockage et Orange en monoréférencement pour l’archivage d’imagerie médicale.

« Nous avons décidé, dans le cadre de ce marché, de nous adresser directement aux constructeurs. Cela nous permet d’assurer un suivi du marché optimisé et rythmé par des comités de pilotage qui analysent la conformité des indicateurs de niveaux de service, en adéquation avec la convention signée par les fournisseurs », explique Luc Delporte, directeur d’Unicancer Achats.

Un volume financier minimum de 8 millions d’euros

Le marché infrastructures serveurs/stockage aura une durée de trois ans pour les lots serveurs/stockage et une durée de cinq ans pour le lot archivage. Au total, le marché représente un volume financier estimé à 8 millions d’euros minimum. Selon Luc Delporte, « le fait de ne pas avoir d’intermédiaires nous a permis de négocier une offre plus performante sur le plan économique et plus adaptée aux besoins des Centres de lutte contre le cancer ».

Anticiper l’augmentation de données informatiques dans la santé

L’externalisation de l’archivage d’imagerie est le premier pas pour diminuer la volumétrie des data centers internes. « Nous assistons actuellement à un big data santé : une augmentation exponentielle des données biologiques, génétiques, d’imagerie… Cela rend difficile et extrêmement coûteux l’archivage en interne pour les établissements de santé. L’externalisation permet un traitement plus efficace de ces données », analyse Eddy Willm, directeur des systèmes d’information et de l’organisation du Centre Val d’Aurelle – Paul Lamarque (Montpellier) et manager du marché.

(1) Liste des centres de lutte contre le cancer ayant participé au marché : Institut de cancérologie de l’Ouest (Angers et Nantes), Institut Bergonié (Bordeaux), Centre Jean Perrin (Clermont-Ferrand), Centre Georges- François Leclerc (Dijon), Centre Oscar Lambret (Lille), Centre Léon Bérard (Lyon), Institut Paoli Calmettes (Marseille), Centre Val d’Aurelle-Paul Lamarque (Montpellier), Centre Alexis Vautrin (Nancy), Ensemble hospitalier de l’Institut Curie (Paris et Saint-Cloud), Institut Jean Godinot (Reims), Centre Eugène Marquis (Rennes), Centre Henri Becquerel (Rouen), Centre Paul Strauss (Strasbourg), Institut Gustave Roussy.