Mon compte Devenir membre Newsletters

UniHA : deux accords-cadres pour renforcer la fonction achats au sein des hôpitaux publics

Publié le par

Le groupement hospitalier vient d'attribuer deux marchés de prestations intellectuelles, portant l'un sur la sécurisation juridique des marchés publics, l'autre sur l'audit et l'accompagnement à la performance achats. Ces deux accords-cadres ont pris effet respectivement le 1er et le 11 juin.

UniHA : deux accords-cadres pour renforcer la fonction achats au sein des hôpitaux publics

UniHA vient d’attribuer successivement deux marchés de prestations intellectuelles, portant l’un sur la sécurisation juridique des marchés publics, l’autre sur l’audit et l’accompagnement à la performance achats. Ces deux accords-cadres ont pris effet respectivement le 1er et le 11 juin.

« Ces deux accords-cadres sont portés par la nouvelle centrale d’achats créée par UniHA fin 2011. Cette nouvelle modalité d’achat permet en effet d’accueillir les établissements qui le souhaitent en cours de procédure, ce qui s’avère particulièrement adapté aux prestations intellectuelles », souligne Julie Létang, en charge des achats de la filière RH & prestations intellectuelles au sein du groupement.

Accompagnement de la performance achats

L’objectif visé par l'accord-cadre relatif à l’audit et à l’accompagnement à la performance achats : référencer des prestataires qualifiés et faciliter le processus de mise en concurrence et de décision par les établissements adhérents. Trois opérateurs ont été retenus au terme de la consultation : Bravo Solutions, Colombus Consulting et Crop and co. Les missions comprendront à la base un audit du processus achats, des préconisations et des leviers d’action. Les centres hospitaliers qui le souhaiteront pourront ensuite solliciter auprès de ces cabinets une phase d’accompagnement dans la mise en place du scénario choisi ainsi qu’une phase de formation-action des agents hospitaliers.

Sécurisation juridique des marchés publics

Par ailleurs, l’accord-cadre relatif à la sécurisation juridique des marchés publics s’inscrit dans un contexte de suppression de la Commission d’appel d’offres et le contrôle de légalité des marchés publics, auparavant accompli par les services de l’État. Dans le même temps, les possibilités de recours des fournisseurs se sont élargies (recours plein contentieux, référés contractuel et pré-contractuel…). Il est donc devenu indispensable de prévoir des examens juridiques réguliers des marchés publics hospitaliers afin d’identifier les points critiques et les risques particuliers de l’acte d’achat.

Les trois opérateurs Ernst & Young, Guimet (Lyon) et Rayssac (Paris), viennent d’être retenus au terme de la consultation. En retenant trois cabinets, UniHA permet aux hôpitaux de faire face à une demande potentiellement importante. Sur l’ensemble des catégories de marché, leur mission sera de définir un plan d’action pour optimiser la sécurité juridique du processus d’achat. Sur la base des rapports qui leur seront remis, les centres hospitaliers pourront s’ils le souhaitent demander des prestations complémentaires d’accompagnement et de formation.

18 milliards d’euros d’achats hospitaliers

Rappelons que ces deux accords-cadres s’inscrivent dans une démarche continue de professionnalisation de la fonction achats, de recherche de gains économiques et d’accroissement de la qualité de services des établissements hospitaliers. Les achats hospitaliers (18 milliards d’euros) représentent le second poste de dépenses des établissements hospitaliers derrière la masse salariale.