Mon compte Devenir membre Newsletters

Un tiers des collectivités envisagent de recourir à l'intérim

Publié le par

Une proportion satisfaisante pour Randstad, qui rappelle que la possibilité de recourir à l'intérim dans le secteur public n'est autorisé que depuis la loi du 3 août 2009.

Un tiers des collectivités territoriales envisagent de recourir à l'intérim. C'est ce qui ressort de la première édition du Baromètre des tendances RH au sein du secteur public réalisé par Randstad*. Une proportion qui semble satisfaire le groupe, notamment spécialisé dans le travail temporaire.

Par ailleurs, Randstad note que “le recours à l'intérim est désormais envisagé pour des métiers variés”: agents d'entretien des locaux (34%), ouvriers et techniciens du bâtiment (20%), cuisiniers et agents de restaurants (14%), assistants de directions, assistants administratifs et chargés d'accueil (13%), etc.

Les causes de remplacement sont multiples: congé maladie (73%), besoin occasionnel ou saisonnier (64%), congé maternité ou parental (55%), accroissement temporaire d'activité (49%), etc.

Pour aller plus loin, retrouvez notre article consacré à l'intérim dans le secteur public en cliquant ici .

 

*Étude réalisée entre mai et juin 2010 auprès de 216 responsables des ressources humaines de collectivités territoriales.