Mon compte Devenir membre Newsletters

Lille choisit le boîtier Piaf pour le paiement du stationnement

Publié le par

La ville de Lille vient d'adopter le nouveau système Piaf pour le paiement de son stationnement en complément de ses horodateurs. Un boîtier intelligent qui s'adapte à son temps d'arrêt.

Lille choisit le boîtier Piaf pour le paiement du stationnement

Vers une fin proche de l'horodateur ? La ville de Lille vient de choisir le nouveau Piaf, la solution de paiement électronique de la société Parx, en complément de ses traditionnels horodateurs. Ce petit boîtier, jaune poussin se place sous le pare-brise de son véhicule et permet de gérer son stationnement à la manière d'un parcmètre. Déjà utilisatrice de l'ancien système Piaf à carte, la ville de Lille opte pour ce nouveau système rechargeable sur des bornes ou sur Internet. Cette ville de plus de 226 000 habitants, gère aujourd'hui près de 20 000 places de stationnement payantes sur voirie.

Un boîtier intelligent pour ajuster son temps de stationnement

Ce boîtier intelligent permet de payer le stationnement depuis son véhicule, sans monnaie ni carte. Il suffit de sélectionner la zone de stationnement. Piaf se recharge en ville ou sur Internet, et contient un crédit de stationnement débité automatiquement en fonction du temps réellement consommé. Toutes les facilités de stationnement mises en place à Lille (profils, tarifs) sont programmées dans le Piaf. Le nouveau Piaf est en vente à 21 € HT. Il est disponible à 8,31 € HT en échange de l’ancien Piaf avant la fin de l’année. De plus, la ville offre 15 min de stationnement par jour. Les Lillois peuvent se procurer et recharger leur Piaf à la boutique du stationnement, chez OPC au 106, rue du Molinel ; auprès des buralistes ou sur le site Internet www.monpiaf.fr.

Plus d'une vingtaine de villes françaises conquises

Aujourd'hui, la société Parx est présente dans plus de 110 villes et 19 pays. Plus d'une vingtaine de villes françaises sont déjà équipées. Elles seront près d'une trentaine d'ici la fin de l'année. Ainsi, après Lille, Marseille adoptera le Piaf dès novembre, Grenoble en décembre et Lyon en février. Chaque ville gère à sa façon le financement du Piaf. Certaines villes l'offrent comme la Rochelle, d'autres ont baissé le prix à 10 € et offrent des temps de stationnement. Ce système fonctionne en parallèle de celui des horodateurs. "Nous possédons aujourd'hui 10 à 15 de la part de marché des horodateurs et nous comptons bien en conquérir 30 %", explique Fabien Franceschini, directeur général de Parx. 

Une solution pour les flottes auto d'entreprises

Le boîtier Piaf est également proposé aux entreprises et à leur gestionnaire de flotte. Ainsi, il suffit de créer un compte utilisateurs commun pour l'ensemble des collaborateurs. Chaque usager pourra recharger son boîtier sur le compte de sa société. "C'est une solution idéale pour réduire les notes de frais et ainsi supprimer la multiplication des factures", commente Fabien Franceschini, directeur général de Parx. Des sociétés comme Veolia, EDF ou France Télécom sont déjà utilisatrices de ce système.