Mon compte Devenir membre Newsletters

Les villes d'Anglet et Biarritz confient de nouveau leur contrat d'assainissement à la Lyonnaise des Eaux

Publié le par

L'agglomération Côte Basque Adour a décidé de renouveler sa confiance à Lyonnaise des Eaux pour dix ans afin de gérer le service public d'assainissement des communes d'Anglet et de Biarritz. Ce contrat s'élève à 46 millions d'euros.

Les villes d'Anglet et Biarritz confient de nouveau leur contrat d'assainissement à la Lyonnaise des Eaux

La Lyonnaise des Eaux, filiale de Suez Environnement renouvelle son contrat d'assainissement avec les communes d'Anglet et de Biarritz pour un montant global de 46 millions d'euros.

Ce contrat d'une durée de 10 ans concerne la collecte des eaux usées des deux villes ainsi que le traitement des eaux de Biarritz. Il prendra effet à partir du 1er janvier 2014.

Une vigilance accrue en raison d'une forte pluviométrie

L'intense pluviométrie du littoral basque (soit près du double de la moyenne française) impose une vigilance accrue et une anticipation particulière pour minimiser les nuisances pour les usagers, en cas d'épisodes pluvieux.

Dans ce contexte, le contrat prévoit la mise en place d'une gestion dynamique des réseaux d'assainissement. Cette solution permet de prévenir les inondations et de préserver les milieux récepteurs grâce à des données météo, des modélisations hydrauliques de réseaux ainsi qu'au pilotage en temps réel des ouvrages de stockage.

L'ensemble des installations sont modélisées et reliées au télé-contrôle de Lyonnaise des Eaux, basé à Anglet.

En cas d'alerte météo, les ingénieurs pourront agir, en temps réel et décider d'ouvrir ou fermer les vannes des bassins de stockage des eaux pluviales.

Un contrôle en temps réel

En parallèle, l'agglomération Côte Basque Adour a décidé d'équiper la station d'épuration de Biarritz d'une désinfection dite tertiaire, par ultra-violets, afin d'assurer une qualité de rejet optimisée et préserver les eaux de baignade.

"Pour renforcer les moyens de contrôle des collectivités dans l'exécution du contrat", détaille le communiqué, plusieurs plateformes extranet seront mises à disposition de l'agglomération Côte Basque Adour comme SEVE (Suivre Ensemble Votre Exploitation).

Ce nouveau service permet d'accéder en direct et en temps réel aux données d'exploitation du contrat : interventions, analyses, fonctionnement des ouvrages, suivi d'indicateurs ...

Sur la base de 6 indicateurs, l'agglomération Côte Basque Adour a souhaité indexer une partie de la rémunération de Lyonnaise des Eaux sur des critères de performance, liés à la qualité du service fourni et à la satisfaction des usagers.