Mon compte Devenir membre Newsletters

Les acheteurs publics récompensés lors du salon des maires

Publié le par

La direction des services d'infrastructures de la Défense et Nantes Habitat sont les deux lauréats des trophées de la commande publique, remis lors du dernier jour du Salon des maires.

La troisième édition des trophées de la commande publique, organisée notamment par le groupe de presse Moniteur, s’est déroulée lors de la dernière journée du Salon des maires, jeudi 25 novembre. À cette occasion, la direction des services des infrastructures de la Défense (SID) s’est vue remettre le trophée dans la catégorie "performance économique" pour son accord-cadre sur la construction d’une centaine d’hébergements militaires. En effet, cet ensemble de contrats a permis d’aboutir à l’édification de bâtiments comprenant 50 chambres chacun pour le prix d’immeubles de 25 chambres.
La ville de Nice et la communauté urbaine Nice Côte-d’Azur, ainsi que le Pôle emploi, sont arrivés deuxième ex-æquo dans cette même catégorie. L’agglomération niçoise a été récompensée pour la création d’un observatoire des prix. «Il a été conçu pour permettre d’assurer une plus grande transparence pour les marchés publics, de comparer les prix et de développer des bonnes pratiques d’achats», a expliqué Christian Estrosi, maire de la commune. Le Pôle emploi, quant à lui, s’est vu récompenser pour la mise en place d’un programme d’évaluation des performances de l’achat dans l’ensemble du réseau, soit 27 établissements régionaux et la direction générale.

La direction achats de Nantes Habitat, lauréat du trophée dans la catégorie "méthode et organisation", s’est vue honorer pour l’insertion d’une clause sociale dans les contrats de marchés publics. Sur ce podium, l’organisme public est accompagné par la ville de Cannes et le conseil général de l’Aube qui ont respectivement remporté le deuxième et le troisième prix dans la catégorie précédemment citée. Cannes s’est vu distinguer pour sa politique d’achats globale organisée autour de trois axes: la réduction de 15% des coûts d’acquisition, l’amélioration de la qualité des prestations achats et la mise en place d’une démarche d’harmonisation sur l’ensemble des structures. Quant au conseil général de l’Aube, le jury lui a décerné le troisième prix pour son programme de dématérialisation complète des marchés publics.