Mon compte Devenir membre Newsletters

Les achats publics de services cloud bientôt encadrés à l'échelle européenne

Publié le par

L'heure est à l'harmonisation des passations de commandes publiques pour les services de cloud computing. La vice-présidente de la Commission Européenne a annoncé vouloir la création d'un partenariat visant à encadrer et unifier les achats publics de services cloud computing sur le plan européen.

Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission Européenne

Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission Européenne

L’encadrement du cloud computing passera bientôt à la vitesse supérieure dans le secteur public. C’est du moins ce qu'à laisser entendre la vice-présidente de la Commission Européenne Neelie Kroes, lors de son discours tenu au dernier forum économique à Davos, le 26 janvier dernier. 

Cette dernière a en effet proposé d’ériger un cadre réglementaire unifié des achats publics de services de cloud computing en Europe. La commissionnaire a rappelé que la part des commandes publiques dédiées à ces nouvelles technologies représente désormais 20 % des dépenses informatiques. Une part très fragmentée, précise-t-elle, qui doit faire l’objet d’une harmonisation pour une meilleure intégration. 

Le but de cette future législation serait de faire bénéficier aux instances publiques de services standardisés et d’offres renouvelées de meilleure qualité, à des prix plus compétitifs. Un moyen d’assurer aux fournisseurs une demande dans le secteur public et une meilleure efficacité dans la passation de commandes auprès des administrations. 

À ce titre, Neelie Kroes a présenté la création d’un partenariat européen du Cloud en Europe, European Cloud Partnership, autour duquel seront réunis fournisseurs, utilisateurs et gouvernements afin de réfléchir aux problématiques de compétitivité et de sécurité notamment. 10 millions d’euros seront injectés par la Commission Européenne dans ce projet. 

Dans un deuxième temps, le partenariat fournira des solutions soumises aux tests dits “proof of concept” et répondant à des exigences communes. Enfin, dans un troisième et dernier temps, ce regroupement aura pour mission d’élaborer des modèles d’implémentation de service cloud dans des architectures SI. 

En prenant exemple sur les travaux déjà concluants réalisés aux États-Unis, Neelie Kroes espère obtenir des résultats concrets du partenariat européen du Cloud dès 2013.