Mon compte Devenir membre Newsletters

Le consortium Peppol choisit la solution de traitement de facture électronique de Seres

Publié le par

Le consortium européen Peppol, représenté par le groupement d'intérêt public Atedef en France, a retenu la solution de l'éditeur Seres, filiale de Docapost et de la société Bull, pour le traitement des factures électroniques pour l'ensemble des marchés publics européens.

L’Adetef, groupement d’intérêt public pour la coopération internationale des ministères de l'Économie, du Budget et du Développement durable qui représente le programme européen des marchés publics Peppol en France, a lancé un appel d’offres pour connecter les acheteurs et fournisseurs français au réseau sécurisé du dit programme. Seres, la filiale de Docapost et de Bull, a été retenue pour créer un point d’accès, le relier à la plateforme de factures Chorus et offrir de nouveaux services d’échanges numériques aux entreprises françaises et européennes, tels que la facture électronique.

La solution proposée par Seres pour Peppol a été élaborée dans une logique ASP permettant de passer outre les obstacles liés à l’incompatibilité des systèmes de gestion, de gérer de manière sécurisée 100 % des factures, d’optimiser les processus, d’automatiser l’intégration et le traitement des factures quel que soit le support utilisé.

Permettant de s’affranchir de la disparité des solutions et des différences réglementaires entre états, selon le communiqué de Docapost, le programme Peppol permet à chacun des acteurs, au travers d'une infrastructure sécurisée, véritable socle d'interopérabilité pour l'ensemble des opérateurs économiques, de connecter leurs applications via des points d'accès, de localiser les services acheteurs d’une autorité contractante située dans un autre pays, d’utiliser les services d’un opérateur distant ou de transmettre facilement des données vers un autre point du réseau Peppol.

Alain Ducass, ingénieur général des mines, directeur du pôle économie numérique de l’Adetef, maître d’œuvre et chef du consortium Peppol France, a signifié l’importance de ce chantier visant à optimiser la gestion des achats publics et l’efficacité de la solution proposée par Docapost, via sa filiale Seres : « Inscrite dans le spectre global du programme Peppol, la facture numérique est un enjeu majeur de productivité pour les services publics (…) Nous avions besoin d’une solution éprouvée, évolutive et conforme à la réglementation européenne relative à la dématérialisation fiscale des factures. La solution de Seres remplissant l’ensemble de ces aspects stratégiques, nous l’avons donc naturellement choisie. »