Mon compte Devenir membre Newsletters

Le Grand Angoulême se met à l'auto-partage

Publié le par

Après Paris et Montbéliard, c'est au tour du Grand Angoulême de miser sur l'auto-partage en proposant à ses habitants la location à la demande de dix voitures électriques qui seront livrées dès la fin du premier semestre 2012. Décryptage.

Offrir à ses habitants une alternative à la voiture individuelle : c’est le grand chantier sur lequel s’attelle le Grand Angoulême en mettant à disposition des particuliers et même des entreprises, des véhicules en libre service, 24h sur 24. Dix voitures électriques en auto partage qui seront livrées dès la fin du premier semestre 2012. Dans un premier temps quatre sites sont choisis pour déployer cette offre : la gare, l'hyper-centre, le campus de l'image et le quartier de Basseau. Le marché public est lancé et les services du Grand Angoulême étudient actuellement ces offres. Le nom de l'exploitant devrait être connu dans les prochains jours ainsi que le modèle de véhicule électrique choisi.

Déploiement des bornes de recharge

Plus encore, le Grand Angoulême s'est engagé dans le projet de déploiement de bornes de recharge afin d'inciter et de développer la mobilité électrique. A ce titre, rappelons que le Grand Angoulême a été désignée comme agglomération pilote pour le plan national de déploiement des bornes électriques. Une première phase de déploiement de 19 points de charge est opérationnelle dans les parkings souterrains de la ville depuis le 23 septembre. Le service de rechargement est accessible gratuitement à tout usager du parking utilisant un véhicule électrique. A titre indicatif, le coût d'un plein de 25KWh est estimé à 2,5€ sur la base d'un prix de 0,1€/KWh. Ces 19 bornes seront suivies de l'installation au cours des années à venir d'autres bornes, dans toute la ville y compris dans les quartiers, à proximité des zones de logements et d'activités.


« Cette politique répond à une double volonté, déclare un représentant de l’agglomération, A la fois environnementale, afin d’offrir aux habitants de nouveaux modes de déplacement plus propres, moins bruyants et moins coûteux pour les ménages, et aussi économique, afin d’accompagner le développement du secteur de la mécatronique qui représente 6 000 emplois sur le bassin d'Angoulême »,

Des véhicules électriques pour les agents de la ville

Prélude à cette démarche, l'agglomération a déjà mis à la disposition de ses agents, en interne, une flotte de véhicules électriques, suite au lancement d'un groupement de commandes de quinze voitures électriques associant la ville d'Angoulême et les différentes communes de l'agglomération. Le modèle de voiture retenu ? Des Mia électric produites localement, dans le bassin industriel de la mécatronique du département des Deux Sèvres. « Les quatre premières voitures ont été intégrées le 19 septembre dernier, remportant un succès certain auprès des agents qui les utilisent. Car elles sont faciles à manier et très silencieuses. Sans oublier les économies de taille que pourront bénéficier les collectivités via la non consommation de carburant », explique-t-on au sein de l’agglomération en rappelant que d’autres véhicules seront livrés en début d'année.