Mon compte Devenir membre Newsletters

La ville de Blagnac réorganise sa commande publique

Publié le par

Blagnac, commune située dans la banlieue de Toulouse, vient de réorganiser sa commande publique en créant notamment un nouveau service de coordination des achats baptisé "expertise achats".

Pour réorganiser sa commande publique et définir précisément les périmètres d’intervention de ses différents services, la collectivité de Blagnac s’est appuyée sur le cabinet de conseil spécialisé dans l'achat public, Factea Public. Désormais, la direction de la commande publique de la ville, créée en mai 2008, chapeaute le service des marchés publics, un nouveau service de coordination des achats baptisé “expertise achats”, le service des achats et enfin le service du magasin. En amont de cette réorganisation, Factea Public a réalisé une cartographie des achats de la ville, d’un montant de 20 millions d’euros dont 65 % de marchés d’infrastructures, de travaux et de bâtiments, précise le communiqué.

 Réduire les coûts de 20 % en cinq ans, améliorer la relation fournisseurs...

« Dans une collectivité, la commande publique doit être appréhendée comme une véritable mission, impliquant de nombreux acteurs et pas seulement la direction de la commande publique, explique Quentin Dor, directeur de la commande publique de la ville de Blagnac. Au-delà de notre rôle historique en matière de marchés publics, nous avons perçu la nécessité d’adopter une démarche résolument orientée vers l’optimisation de nos achats, ce qui nécessitait avant tout de sensibiliser les élus, afin de repenser notre organisation, en fédérant l’ensemble des agents amenés à intervenir dans ce processus. »

Les objectifs affichés ? Un maintien de la qualité, une réduction des coûts de 20 % en cinq ans, mais également une prise en compte plus importante du développement durable dans les marchés de la ville, la promotion de l’innovation et une meilleure gestion de la relation fournisseurs.

 Création du service "expertise achats" pour une meilleure coordination

Afin d'atteindre ces objectifs, la ville de Blagnac s’est dotée d’un nouveau service de coordination des achats, baptisé “expertise achats”, chargé d’animer au sein des différentes directions de la collectivité un réseau de correspondants spécialisés par famille d’achats. La formation des agents aux techniques d’achats ou le développement des achats durables figurent parmi les attributions de ce nouveau service. Enfin, le service des marchés publics de la ville a renforcé son expertise juridique et une nouvelle nomenclature des achats a vu le jour. 

De plus, la répartition des rôles entre les services achats et magasin de la collectivité a été clarifiée. Auparavant, le service achats gérait les frais généraux tandis que le service magasin s’occupait des fournitures techniques. Désormais, quelle que soit la nature de la dépense, le premier est chargé de la définition des besoins, de la rédaction des cahiers des charges ou encore de la sélection des fournisseurs, le second de la gestion des stocks et de toute la logistique.

« Cette nouvelle organisation est propre à la ville de Blagnac et ne doit pas être nécessairement reproduite à l’identique dans une autre collectivité, conseille Quentin Dor. Un modèle d’organisation ne doit pas rester théorique mais s’appuyer sur les réels besoins des services. Il ne faut pas négliger également les relations avec les fournisseurs et mettre en place davantage de partenariats avec eux. En parallèle, d’autres chantiers structurants ont été ouverts, comme la modélisation du processus des achats, en vue de son optimisation, ou encore la refonte complète du système d’informations achats. »