Mon compte Devenir membre Newsletters

La Baule-Escoublac poursuit sa lancée vers l'écomobilité

Publié le par

La Baule-Escoublac est engagée dans une démarche d'électromobilité depuis 2001. Depuis l'instauration de la Loi sur l'air, la ville investit dans les véhicules à énergie propre. Aujourd'hui plus de 25 % des véhicules de la commune sont à énergie propre.

Remise des clés des premières voitures électriques à la ville de la Baule-Escoublac. Voitures issues du groupement de commandes piloté par La Poste et coordonné par l'Ugap.

Remise des clés des premières voitures électriques à la ville de la Baule-Escoublac. Voitures issues du groupement de commandes piloté par La Poste et coordonné par l'Ugap.

18 goupils, trois berlines mutualisées entre les services, une fourgonnette et trois Solex électriques affectés à l’entretien et à la maintenance des sanitaires sur la plage, c'est déjà une flotte écomobile de belle taille pour la ville de la Baule-Escoublac.

Si jusqu’à présent, les véhicules électriques proposés sur le marché n’offraient pas une autonomie suffisante pour satisfaire aux besoins de la communauté de communes, la Baule-Escoublac a trouvé satisfaction avec la Kangoo ZE et la Peugeot Ion, véhicules issus du groupement de commandes piloté par le groupe La Poste et dont le coordonnateur est l'Ugap.

Les déplacements de courte distance des services de la commune, inférieurs à 50 km par jour, permettent à La Baule-Escoublac de privilégier ce choix. Les subventions de l’État, avec 5 000 euros par véhicule, permettent de limiter les écarts de prix avec des véhicules thermiques.

Cette première livraison est le fruit d’une démarche internationalement reconnue par son effet d’entraînement sur l’ensemble de la filière électrique. Un long travail d’étude, de concertation et de construction d’un appel d’offres a été mené pendant deux ans par un groupement de commandes rassemblant pour la première fois au monde 20 acteurs du secteur privé et du secteur public. Objectif : atteindre une masse critique permettant de faire naître une offre de véhicules électriques répondant aux usages, compétitive et viable économiquement. Au total, un engagement ferme de 23 000 voitures sur 5 ans auprès des constructeurs automobiles.

Le 28 octobre 2011, le groupement de commandes a annoncé le choix des constructeurs : Renault et Peugeot. Le premier lot, relatif à un véhicule utilitaire léger d’un volume d’environ 3 m3, a été attribué à Renault avec la Kangoo ZE et le deuxième lot, relatif à un véhicule utilitaire léger d’un volume d’1 m3.