L'Ugap renouvelle ses marchés de nettoyage

Publié le par

TFN Propreté (groupe Atalian), pour l'Île-de-France, et Onet Propreté, pour toutes les autres régions, sont les deux prestataires de nettoyage retenus par la centrale d'achat public.

L'Ugap renouvelle ses marchés de nettoyage

Contrairement aux précédents marchés de nettoyage, l’Ugap a décidé de mettre en place des marchés issus d’accords-cadres mono-attribués, allotis géographiquement. Soit 13 lots régionaux à attribuer avec un prestataire exclusif par région. «Nous avons souhaité allotir au maximum ces nouveaux marchés du nettoyage pour les rendre plus accessibles aux PME, explique Joaquim Leite, chef du département achats de services. Les résultats ont été satisfaisants puisqu'elles ont été plus nombreuses à candidater. Hélas, elles n’ont pas été en mesure de proposer les offres les mieux-disantes.»

 

300 types de prestations proposées

L’offre de nettoyage de l’Ugap comprend toute une gamme de prestations de nettoyage courant ou spécialisé (nettoyage vitrerie, désinsectisation, dératisation, désodorisation, lutte antigraffitis, traitement anti-acarien, etc.), adaptée à l’activité de chaque site (classé, sensible…). Des prestations ponctuelles peuvent être délivrées pour augmenter le niveau qualitatif, répondre à des services spécialisés ou bien faire face à des imprévus. Au total, plus de 300 prestations sont proposées à la carte.

La collectivité choisit la durée de son marché (de un à trois ans maximum), la fréquence d’intervention (récurrentes ou ponctuelles) et le type de prestations. Chaque marché fait l’objet d’un bon de commande annuel modulable pour tenir compte des besoins. Hors contrat annuel, le client public peut faire appel à l’Ugap pour des interventions ponctuelles ou opérer une externalisation progressive des prestations.

 

Des contrôles Qualité systématiques

Une étude préalable est effectuée en collaboration avec l’Ugap et le titulaire du marché afin de définir les moyens techniques et humains nécessaires, les fréquences d’intervention et le niveau d’exigence du client. En cours d’exécution des prestations, des réunions de coordination périodiques sont organisées en présence du personnel encadrant du prestataire et du correspondant régional de l’Ugap pour réaliser un bilan qualitatif. Pour les marchés de plus d’un an, un plan de progrès portant sur des éléments de type organisationnel, social, qualitatif et environnemental sera mis en place à partir de la deuxième année d’exécution. Il permet d’accroître la satisfaction des clients et peut donner lieu à des gains. Enfin, des contrôles Qualité sont réalisés de manière systématique par le prestataire et l’Ugap effectue des contrôles contradictoires avec ses propres qualiticiens.

Actuellement, près de 1.000 établissements publics ont confié la réalisation de 4.600 contrats annuels à l'Ugap, ce qui fait de la propreté la deuxième ligne de commandes de la centrale d'achat publique. Cette dernière devrait franchir le cap des 100 millions d'euros de commandes en 2010, soit 5% du marché du nettoyage effectué dans le secteur public en France.