Mon compte Devenir membre Newsletters

L'Ugap lance Movida, une gamme de mobilier de bureau éco-conçu

Publié le par

Les clients qui achèteront un élément de cette gamme Steelcase labellisée NF Environnement pourront bénéficier d'un service de collecte et de recyclage de ce mobilier en fin de vie.

À l’occasion de la sortie de sa gamme de mobilier de bureau Movida, l’Ugap, la centrale d’achat public, annonce la mise en place d’un service de collecte et de recyclage de mobilier de bureau en fin de vie. Cette gamme de mobilier a été fabriquée par Steelcase, titulaire du marché à l’issue d’une mise en concurrence.

Les clients de l’Ugap peuvent désormais bénéficier de cette prestation pour tout achat dans la gamme Movida de Steelcase. Celle-ci est éco-labellisée NF Environnement et certifiée PEFC, recyclable à 97% (99% pour les armoires), modulaire et facile à démonter. Movida est également fabriquée avec 35% de matériaux recyclés.

La peinture et la colle ne contiennent ni solvants, ni métaux lourds et n’émettent pas de composés organiques volatiles. Son conditionnement plat permet de réduire les volumes de transport et d’améliorer les taux de remplissage des camions (moins de CO2).

L’acquisition d’un produit permet la reprise d’un produit similaire (achat d’un bureau = enlèvement d’un bureau). Un certificat de traçabilité est remis au client à l’issue de la prestation.

« Notre volonté est de proposer à nos clients, établissements du secteur public, des produits et des prestations clés en main qui répondent le mieux possible à des démarches éco-responsables, pratiques et éthiques, et qui peuvent nourrir de nouvelles filières de recyclage. Ce nouveau service est une première étape dans notre démarche de recyclage du mobilier», explique Valérie Terrisse, directrice des achats de l’Ugap.

Depuis 2003, l’Ugap participe aux achats éco-responsables en intégrant dans ses marchés des clauses environnementales. Une démarche renforcée et en conformité avec les exigences de l’État en 2008.

Pour chaque appel d’offres, la pondération des critères de développement durable se situe entre 10 et 20%, pouvant aller jusqu’à 50% suivant l’objet du marché. Cette méthodologie a permis de constituer une offre importante de produits verts : 47 000 références à ce jour.