Mon compte Devenir membre Newsletters

L'Ugap a signé un accord sur l'emploi des seniors

Publié le par

L'Ugap a signé pour une durée de trois ans un accord en faveur de l'emploi des seniors avec deux organisations syndicales.

L’Ugap, la centrale d’achat du secteur public n’a pas attendu l’entrée en vigueur de la loi en faveur de l’emploi des seniors fixée au 1er janvier 2010 pour signer un accord “seniors”.

En effet, l’Ugap a signé le 29 octobre 2009 un accord en faveur de l’emploi des seniors avec deux organisations syndicales. Cet accord comprend des actions innovantes, des mesures et des moyens destinés à maintenir, à développer et à valoriser l’emploi des seniors au sein de l’établissement.

Conclu pour une durée de trois ans, cet accord s’applique aux collaborateurs âgés de 45 ans et plus. Il fixe trois priorités qui consistent à donner aux seniors les moyens de continuer à réaliser leurs activités et missions. Développer leurs compétences, améliorer leurs conditions de travail et réduire les situations de pénibilité. Autre objectif : préparer les seniors aux missions de demain et les accompagner dans leur seconde partie de carrière en aménageant la fin de carrière et la transition entre l’activité et la retraite.

Les mesures proposées par l’Ugap s’appuient essentiellement sur des actions destinées à renforcer et à élargir l’employabilité des seniors et à mieux anticiper leur évolution dans leur seconde partie de carrière.

À partir de 50 ans, les collaborateurs peuvent bénéficier d’entretiens professionnels et de bilans individualisés destinés à analyser les situations rencontrées et à mettre en place les outils adaptés : bilans de compétence, VAE, cursus de professionnalisation …

De plus, les collaborateurs ayant un projet construit de création d’entreprise peuvent être accompagnés par un cabinet spécialisé et la réalisation de leur projet ouvre droit au versement d’une prime de 6 000 € brut.

Une priorité a également été donnée aux métiers présentant une pénibilité particulière. Pendant les trois années d’application de l’accord, l’accent sera mis sur trois populations : les employés logistiques et les agents techniques. Une réflexion sur l’usure professionnelle liée à leurs activités sera réalisée par un cabinet externe. Des mesures destinées à pallier ou à atténuer ces pénibilités seront fixées à l’issue de cette étude.

Pour les chargés de clientèle itinérants et les assistants techniques, un groupe de travail examinera les aménagements des conditions de travail nécessaires.

Pour les seniors de 55 ans et plus : un groupe de travail réfléchira sur la mise en œuvre éventuelle du télétravail.

L’Ugap souhaite valoriser et capitaliser l’expertise détenue par les salariés de 55 ans et plus, tout en accompagnant l’établissement dans sa politique de développement. Ainsi, pendant les trois années d’application de l’accord, des postes de conseil de haut niveau et des missions d’expertise, portant notamment sur l’évolution des métiers, seront proposés aux seniors.

Deux bilans seront systématiquement proposés aux collaborateurs de 58 ans et plus. Le premier portera sur la tenue du poste et sur les perspectives potentielles d’aménagement. Le second présentera les mesures d’aide pouvant être apportées aux collaborateurs qui envisagent un départ à la retraite dans les deux à quatre années à venir (reconstitution de carrière, calcul de la retraite à taux plein…).

L’aménagement et la réduction des horaires de travail est ouvert aux collaborateurs de 60 ans et plus. L’accord prévoit également la possibilité de travailler à temps partiel : temps partiel à 70%, à 80% et à 90%, ce dernier étant rémunéré à hauteur de 93% du salaire à temps complet.

L’accord prévoit enfin des mesures financières : pas de dégressivité de la prime de départ à la retraite ; doublement de cette prime pour les collaborateurs ayant occupé, pendant 20 ans et plus, un poste à pénibilité d’employé logistique ou d’agent technique ; et majoration de 10% de la dite prime pour les collaborateurs informant l’établissement 6 mois avant leur date de départ.