Mon compte Devenir membre Newsletters

L'ONU choisit Factea Durable pour mener une étude sur l'impact de l'achat public responsable

Publié le par

L'objectif de cette enquête est de démontrer, à travers huit études de cas, l'impact positif de l'achat public durable dans les pays développés, en voie de développement ou en transition.

Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) vient de retenir le cabinet de conseil Factea Durable pour mener une étude sur les politiques d’achats publics durables dans les pays développés, en voie de développement ou en transition. « L’objectif de cette enquête est de démontrer, à travers huit études de cas, l’impact positif de l’achat public durable dans ces pays, bien évidemment d’un point de vue environnemental et social mais également au niveau économique, par exemple vis-à-vis des marchés fournisseurs, indique Pierre Ravenel, directeur de Factea Durable. Les cas recensés devront être facilement reproductibles, de manière à donner envie à toute entité publique dans le monde de facilement mettre en place une politique d’achats plus responsables. »

Les résultats de cette enquête sont attendus pour septembre 2011. Le PNUE entend ensuite mener une campagne de communication où seront mis en avant les huit exemples recensés par Factea Durable. Des entités publiques qui deviendront ainsi des références en matière d’achats publics durables à travers le monde.

Rappelons que le Programme des Nations unies pour l’environnement (United Nations Environment Programme – UNEP, en anglais) est un organisme créé en 1972 et dont les objectifs sont de coordonner les activités des Nations unies en matière d’environnement, d’assister tous les pays dans la mise en œuvre de politiques environnementales et enfin de promouvoir le développement durable. Son siège se trouve à Nairobi, au Kenya. À ce titre, le PNUE a été la première organisation des Nations unies à être basée dans un pays en voie de développement. À noter que la promotion des politiques d’achats publics durables fait partie des priorités du PNUE depuis 2002.