Mon compte Devenir membre Newsletters

L'État va devoir réduire son train de vie

Publié le par

Le 28 juin dernier, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a adressé des lettres de cadrage à l'ensemble des membres de son gouvernement pour fixer des objectifs de réduction du train de vie des ministères. Des dépenses de fonctionnement diminuées de 7 % à l'horizon 2013.

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault lors du second tour des législatives le 17 juin 2012.

© Benoît Granier/Matignon

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault lors du second tour des législatives le 17 juin 2012.

L'État va devoir se serrer la ceinture. Le premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault vient d'adresser à cet effet des lettres de cadrage à l'ensemble des membres de son gouvernement. Ces courriers précisent les orientations permettant d'élaborer le budget pluriannuel 2013-2015 et de fixer le projet de loi de finances pour 2013.

Moins 7 % de frais de fonctionnement en 2013

Chaque membre du gouvernement devra ainsi proposer des réformes pour diminuer sensiblement les dépenses de fonctionnement de son ministère. L'objectif est "de réduire globalement le montant de 7 % en 2013 par rapport à 2012, 4 % en 2014 par rapport à 2013 et 4 % en 2015 par rapport à 2014", précise le communiqué émis par le gouvernement sur son portail internet. "Un effort de même ampleur sera appliqué, dans cet esprit d’équité et d’efficacité, aux dépenses d’intervention", précise ce dernier.

Enfin, "dans un souci de répartition équitable de l’effort", l’ensemble de ces principes sera appliqué aux dépenses de personnel, de fonctionnement et d’intervention des opérateurs de l’État. Chaque ministre aura la responsabilité de répartir cet effort entre son administration et les opérateurs qui lui sont rattachés.