Mon compte Devenir membre Newsletters

E-mégalis présente son plan 2010-2015

Publié le par

Parmi les nouveautés de cette plate-forme régionale du développement de l'administration électronique en Bretagne, la création d'un service d'achats en groupement de commandes fait son apparition.

E-mégalis a présenté sa feuille de route pour les six ans à venir, doté d’un budget de 2 millions d’euros par an. Initié par la région Bretagne et accompagné au départ par une trentaine de collectivités bretonnes, e-mégalis a notamment pour ambition de dématérialiser les marchés publics, dans un souci de solidarité et de mutualisation.
«Notre précédent projet a été mené sur trois ans, ce qui était un laps de temps trop court. Avec une feuille de route sur six ans, nous aurons plus de confort» explique Eric Berroche, président d'e-mégalis Bretagne.

Au 4 mai dernier, 393 entités publiques étaient inscrites à la salle des marchés publics et près de 12000 entreprises. Quant au taux de réponses électroniques, il avoisine les 16%. Plus de 12000 consultations ont été publiées sur la salle des marchés publics depuis le 1er janvier 2007 et près de 146000 DCE (dossiers de consultation des entreprises) ont été téléchargés.
«Dorénavant, toutes les réponses faites aux marchés publics devront être électroniques», assure Céline Faivre, directrice générale d'e-mégalis Bretagne.
Parmi les objectifs affichés par la plate-forme, celui de proposer des services mutualisés dans le cadre de la dématérialisation des échanges entre les administrations (Etat et collectivités) mais aussi entre les collectivités et les usagers. Au sein de ces services mutualisés, on trouve, par exemple, la salle régionale des marchés publics et l’archivage électronique. Il s’agit aussi d’accompagner les collectivités et de les aider à faire émerger des projets novateurs.

La création d’un service d’achats en groupement de commande
Une des dernières innovations est la création d’un service d’achats en groupement de commandes pour la salle des marchés publics. Ce service, opéré avec la société Atexo, permet de dématérialiser la création et la préparation de marchés publics en groupement de commandes. Hôpitaux et lycées pourront y trouver un intérêt comme pour l’achat de fournitures ou celui de denrées alimentaires.
La publication des marchés publics de l’Etat fait aussi partie des nouveautés.
Un nouveau dispositif de formation pour un meilleur accompagnement des collectivités dans l’usage des services au moyen d’un marché public verra prochainement le jour.

Soutenir les entreprises bretonnes au niveau européen
Enfin, après sa participation active en 2009 au projet Procure, e-mégalis se tourne vers le programme européen PEPPOL (Pan european public procurement on line). Ce programme vise à étudier les problèmes d’interopérabilité des salles de marchés publics nationales ou régionales au sein de l’Union européenne. E-mégalis s’attachera donc à identifier les entreprises bretonnes et à leur faciliter l’accès aux salles des marchés publics européens.