Mon compte Devenir membre Newsletters

De nouveaux partenariats stratégiques pour conduire le changement à l'hôpital

Publié le par

Confrontée à de nouveaux enjeux, la fonction publique hospitalière française (FPH) doit faire évoluer ses métiers et les compétences de ses agents pour sécuriser leur parcours professionnel.

De nouveaux partenariats stratégiques pour conduire le changement à l'hôpital

La fonction publique hospitalière française (FPH) est aujourd’hui confrontée à de nouveaux enjeux, notamment démographiques, qui l’obligent à repenser son organisation, à faire évoluer ses métiers et les champs de compétences de ses agents pour mieux sécuriser leurs parcours professionnels.

Soucieuse d’accompagner au mieux ses établissements adhérents dans cette nécessaire transformation, l’ANFH, OPCA de la fonction publique hospitalière, annonce de nouveaux partenariats stratégiques avec l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) et l’École des hautes études en santé publique (EHESP).

De nouvelles thématiques de formation

L’ANFH et l’Anap, Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux, ont décidé d’unir leur savoir-faire et de croiser leurs analyses respectives des besoins, exprimés par les professionnels pour concevoir des modules de formation adaptés à leurs attentes. Ainsi, pour les trois années à venir, de nouvelles thématiques de formation principalement dédiées aux cadres dirigeants sont retenues, par exemple : les outils de pilotages et tableaux de bord (modules "handicap" et "personnes âgées"), les systèmes d’information hospitaliers, les investissements, le circuit du médicament, la gestion du patrimoine hospitalier, les achats, l’organisation des blocs opératoires,etc.

Mise en œuvre du partenariat

Une phase expérimentale, financée par l’Anap, dont l’objectif est de tester, en collaboration avec les délégations régionales de l’ANFH, les grands axes de formation retenus et d’ajuster les contenus et les méthodes en fonction des remontées du terrain. Puis suivra une phase de déploiement des actions de formation auprès des délégations régionales. L’Anap suit la mise en œuvre des sessions et participe à l’élaboration des modalités d’évaluation de ces formations. Elle fait également évoluer les contenus et supports pédagogiques, en tenant compte des besoins des professionnels. L’ANFH transmet aux délégations régionales et aux établissements les informations relatives aux actions de formation. Le mode de prise en charge financière est déterminé par les instances de l’ANFH, le coût de ces actions de formation pouvant être prélevé soit sur les fonds mutualisés soit sur les plans de formation des établissements.

Un accord cadre avec l’EHESP

L’accord cadre conclu entre l’ANFH et l’EHESP, dans sa composante Institut du management, a pour objet de renforcer leur collaboration afin de développer des synergies facilitant leurs travaux respectifs dans leurs champs communs de compétences. Signé le 2 août 2011 pour une durée de trois ans, il prévoit notamment la mise en place de groupes de travail animés par l’ANFH en vue de concevoir des programmes de formation spécifiquement dédiés aux équipes dirigeantes des établissements de la FPH sur les volets : "gestion médico-économique", "management-RH", "qualité-sécurité", "systèmes d’information", "pilotage stratégique" et "coopération-territoires". Sont en outre prévus un appui aux travaux de recherche des doctorants de l’EHESP par l’accès aux études, résultats d’enquêtes et rapports de l’ANFH. Un comité de suivi se réunira au minimum une fois par an pour faire le point sur l’ensemble des saisines adressées à chaque institution et s’assurer de la bonne réalisation des travaux menées en commun.

Présentation des parties prenantes

L’ANFH : OPCA de la fonction publique hospitalière, l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH) est agréée par le ministère de la Santé et des sports pour collecter et gérer les fonds consacrés au financement du plan de formation (2,1% de la masse salariale), Congé de formation professionnelle (CFP), congé pour VAE et congé pour bilan de compétences (0,2% de la masse salariale), études promotionnelles (0,6% depuis 2009) et formation professionnelle des travailleurs handicapés pris en charge par les Esat (4,8%). 

L’Anap : L’Anap est un groupement d’intérêt public constitué entre l’État, l’Union nationale des caisses d’assurance maladie, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et les fédérations représentatives des établissements de santé et médico-sociaux. L’Anap a pour objet d’aider les établissements de santé et médico-sociaux à améliorer leur performance globale et, au premier chef, la qualité du service rendu aux patients et aux usagers. Pour cela, l’Anap élabore et diffuse des recommandations et des outils dont elle assure le suivi de la mise en œuvre.

L’EHESP : L'École des hautes études en santé publique (EHESP) est un établissement public de l'État à caractère scientifique, culturel et professionnel. Véritable plateforme pour l'enseignement et la recherche en santé publique, l'EHESP est structurée selon six départements : sciences de l'information et de biostatistiques, épidémiologie, santé, environnement et travail, institut du management, sciences humaines, sociales et des comportements de santé, sciences infirmières et paramédicales.