Mon compte Devenir membre Newsletters

« Mutualiser les achats permet une meilleure réflexion sur les justes besoins »

Publié le par

Catherine Podeur, chef du service logistique et achats au sein du centre d'action sociale de la ville de Paris (CASVP), revient sur la stratégie achats du centre et sur les opportunités de mutualisation des achats.

Catherine Podeur, chef du service logistique et achats, CASVP

Catherine Podeur, chef du service logistique et achats, CASVP

Le centre d’action sociale de la ville de Paris (CASVP) est un acteur majeur de l’action sociale sur le territoire parisien. Il alloue des aides, fournit des prestations sociales et accompagne les personnes âgées et handicapées ainsi que les personnes et les familles en difficulté. A ce titre, cet organisme public gère aussi des établissements pour l’accueil et l’hébergement des personnes âgées (Ehpad, etc.) ou en grande précarité (CHU, CHRS)1. Au sein du CASVP, le service de la logistique et des achats (SLHA) prend en charge les achats courants de fournitures et de services des établissements gérés par le CASVP, dont les 14 Ehpad situés à Paris et en région Île-de-France. « Les stratégies d’achats sont discutées dans le cadre de groupes de réflexion internes qui associent des acheteurs du SLHA et des représentants des services gestionnaires », précise Catherine Podeur, chef du SLHA.

Parallèlement, le SLHA a engagé une démarche d’achats responsables grâce à un partenariat signé en 2012 avec la Maison de l’emploi de Paris. Le SLHA étudie également les opportunités de mutualisation d’achats avec d’autres entités, que ce soit dans le cadre de groupements spécifiques, de partenariats ou de centrales d’achats. Cette mutualisation peut porter sur des achats récurrents ou plus spécifiques (médication) avec le Resah Île-de-France. Se rattacher aux marchés hospitaliers ? « C’est une idée à approfondir. Mais, la définition du besoin n’est pas forcément identique. Ainsi, le marché de l’intérim médical diffère de celui du monde de l’hôpital et nous n’avons pas nécessairement besoin des mêmes compétences », explique Catherine Podeur.

Fiche d'identité

CASVP (Centre d’action sociale de la ville de Paris)
Activité : Hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad)
Nombre d'établissements : 14 centres
Budget Achats : 14 millions d’euros (fournitures) et 33 millions d’euros (services) pour les 14 Ehpad

1. CHU : centre d’hébergement d’urgence ; CHRS : centres d’hébergement et de réinsertion sociale.

Mot clés : Paris

Marie-Amélie Fenoll