Mon compte Devenir membre Newsletters

Le marché européen du financement adossé aux factures dépasse désormais le billion d'euros

Publié le par

La nouvelle enquête de Demica révèle que le marché européen global du financement de factures était estimé à 1090 milliards d'euros en 2011, contre 991 milliards d'euros en 2010 et 844 milliards d'euros en 2009.

Le marché européen du financement adossé aux factures dépasse désormais le billion d'euros

Avec un taux de croissance annuel cumulé de plus de 10%, le marché du financement de factures (également appelé financement adossé aux factures) est donc devenu une source importante de financement pour les entreprises. En 2011, il était équivalent à environ 8% du PIB total des 27 États de l'UE, représentait plus de 8% du volume total des crédits aux entreprises de ces mêmes États et faisait environ cinq fois la taille du marché européen du crédit-bail.
Selon Demica, c'est la première fois que le marché du financement de factures (qui englobe la titrisation des créances, l'affacturage, le financement de la chaîne d'approvisionnement et d'autres techniques de financement adossé aux factures) a été analysé dans sa globalité. L’enquête a regroupé de nombreuses données fournies par des tiers, des représentants des cinquante plus grandes banques européennes ainsi que par des spécialistes du financement de factures et des associations professionnelles de financement de factures.

Dans une période où les régulateurs nationaux et internationaux augmentent les exigences de fonds propres des banques, les répondants s'attendent tous à une croissance soutenue de l'ensemble du marché du financement de factures. Au vu de la réglementation les soumettant de façon permanente à des exigences de fonds propres accrues, les banques se sont activement lancées à la recherche de modes de financement plus efficaces pour leurs clients. Du point de vue des clients, le financement de factures offre aux entreprises non cotées PME/TPE un mode de financement abordable car les conditions de crédit sont basées sur le risque du pool de créances. Tous les acteurs interrogés s'accordent à dire que le financement de factures est de plus en plus employé par les banques et les entreprises comme alternative au crédit classique.