Mon compte Devenir membre Newsletters

Le manque de soutien hiérarchique: frein n°1 à la création de valeur

Publié le par

Les achats sont créateurs de valeur pour 92% des décideurs achats. Pour 1 répondant sur 3, le manque de soutien du top management est le frein principal à cette création de valeur. C'est ce que révèle l'enquête internationale Décideurs achats 2013 d'Ivalua, spécialisé dans les logiciels e-achats.

Le manque de soutien hiérarchique: frein n°1 à la création de valeur

73% des objectifs des directions achat sont liés directement aux objectifs de l'entreprise. C'est ce que met en évidence la première édition internationale de l'enquête Décideurs achats 2013* menée par Ivalua, spécialisé dans les logiciels e-achats.

Manque de soutien hiérarchique

Sans surprise, 92% des directeurs achats estiment que leur rôle est de créer de la valeur bien au-delà de la simple mission de réduction des coûts. Cependant, seules 40% des directions achats jugent cette création de valeur comme extrêmement importante.

Si les achats estiment qu'ils peuvent créer de la valeur dans la réduction des coûts (75%), ils citent également la gestion de la relation fournisseurs (63%) ou le processus et le contrôle interne/ atténuation des risques (50%).

Les leviers de création de valeur sont l'implication des achats au début du processus achats (64%), le fait de lier la stratégie achats à la stratégie globale (59%) et la mise en place d'outils e-achats (58%).

Pour 1 répondant sur 3 (30%) le manque de soutien du top management est le frein principal qui remet en cause la capacité des achats à créer de la valeur. Suit le manque de collaboration/communication interne (27%) et une mauvaise visibilité sur les données (22%).

Les prescripteurs : 1ers partenaires business

52% des décideurs achats considèrent les prescripteurs comme étant les partenaires privilégiés des directions achats pour la création de valeur. La finance n'arrive qu'en 2ème position (à 22%).

D'une façon générale, 57% des acheteurs pensent que leurs départements ont une influence importante au-delà du département achats. 27% des répondants estiment que les achats ont un impact fort sur les processus, 22% sur le positionnement stratégique de l'entreprise et 10% sur le business model.

En dehors de l'entreprise, les fournisseurs sont, sans surprise, les principaux partenaires des directions achats dans une optique de création de valeur. Le facteur le plus important pour bénéficier du potentiel des fournisseurs est la mise en place d'une collaboration entre les fournisseurs, les achats et les prescripteurs internes (43%) et de disposer d'une équipe achats capable de détecter et valoriser ce potentiel de création de valeur (27%).

*Enquête menée par Ivalua auprès de 457 directeurs et managers achats de juin à septembre 2013 issus de 16 pays.