Les 50 décideurs achats
les plus influents Edition 2015

En ce moment En ce moment
Laure Testu

directrice achats projets et opérations

  • Ses réseaux

  • Naissance : 1973
    Effectif managé : 70 personnes

  • Distinctions :

    Pace Awards en 2012 pour le projet Aquablade (balai de lavage chauffant) , fruit d'un travail d'équipe, dont une contribution forte des achats, en matière de design to cost avec tous les réseaux.

  • Projet marquant :

    la mise en place d'une stratégie achats de standardisation de composants moteurs, intégrant pour la première fois l'électronique, et ce au niveau mondial. Une stratégie qui a permis à l'équipe achats d'obtenir des indicateurs achats positifs depuis 2012

  • Vie associative :

    Membre de l'ACA (association Cesa Achats et Supply Chain de HEC) et de Wave, Women and Vehicles in Europ



  • Particularité :

    En 2009, elle a obtenu le master spécialisé Supply Chain & Achats à HEC Executive (thèse : quelle contribution des achats aux processus de l'innovation pour renforcer la création de valeur). En 2003, elle a suivi le " Valeo Executive program Director" à Cedep / Insead

PARCOURS

Laure Testu a pris des chemins de traverse avant de s'orienter dans les achats. Après une expérience à l'international en tant que responsable marketing, communication et commerciale à Bogota (Colombie), pour Matis Paris, société française de cosmétiques, cette diplômée de l'Institut supérieur de gestion rejoint Valeo en 2000, groupe qu'elle ne quittera pas jusqu'à aujourd'hui. En occupant d'abord le poste de responsable marketing pour Valeo Systèmes d'essuyage /Matériaux de friction, puis, trois ans plus tard, celui de responsable marketing & communication pour Valeo Systèmes d'essuyage. L'année 2006 marque le début de sa carrière dans les achats, chez Valeo Systèmes d'essuyage et moteurs, démarrant comme responsable achats projets, jusqu'à son poste actuel de directrice achats sur le périmètre produits moteurs d'essuyage (volume achats de 300 millions d'euros). Un parcours qui lui permet d'évoluer de responsabilités opérationnelles à des missions plus stratégiques. Ainsi, son objectif en 2015 est d'accélérer le processus de réduction des coûts matières, augmenter les productivités achats et de renforcer le déploiement de sourcing local.